Christopher Jullien, une forte tête

17
novembre
2016

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

christopher-juliien-tfc

Christopher Jullien se retrouve sous les feux des projecteurs en Ligue 1. Le longiligne défenseur est déjà riche d’une grande expérience pour son jeune âge.

Des débuts à 100 à l’heure à l’AJ Auxerre

C’est à l’âge de onze ans que Christopher Jullien s’est mis au football et c’est aux côtés de Paul Pogba à l’US Torcy que le défenseur s’est acclimaté aux joutes du football. A 13 ans, il se fait repérer par l’AJ Auxerre et y intègre le centre de formation. A peine majeur, le défenseur frappe à la porte des professionnels et y fait ses débuts sous les ordres de Jean-Guy Wallemme face à Laval. Cinq jours plus tard, il inscrivait déjà son premier but de la tête, le premier d’une longue série pour ce défenseur d’un mètre quatre-vingt seize. Si ses performances offensives sont remarquées, certaines de ces interventions défensives laissent à désirer. Souvent associé dans la charnière centrale avec Willy Boly (en concurrence avec Adama Coulibaly), leur jeunesse a souvent coûté des points importants au club.

Le jeune garçon n’a pas de temps à perdre et s’en va déjà porter le maillot de l’Equipe de France pour la Coupe du Monde des moins de vingt ans. Sélectionné par Pierre Mankowski, Jullien est devenu champion du Monde à seulement 20 ans. Il fait partie de la génération des Pogba, Aréola, Digne. Un début de carrière doré pour Christopher Jullien. Les performances du jeune joueur ne sont pas passées inaperçues et ont tapé à l’œil des recruteurs du SC Fribourg. Un tournant dans sa carrière.

L’Allemagne : un mauvais choix de carrière

Les ambitions sont grandes, l’envie débordante mais Christopher Jullien se voit stopper net dans sa progression en Allemagne et retombe dans l’anonymat. Une formation dure qui s’avèrera fructueuse par le futur. Alors que certains de ces coéquipiers champions du Monde brillent dans leurs clubs respectifs, Christopher n’évolue qu’avec la réserve du club allemand. Son contrat de trois ans pouvait entrevoir un changement de situation pour le jeune défenseur mais il ne disputera qu’une seule rencontre avec le club allemand en Bundesliga. Un pari raté, un mauvais choix de carrière pour le défenseur. Sa jeunesse fougueuse a voulu lui promettre un avenir radieux outre Rhin, cela ne fut pas le cas. Un retour aux sources s’impose. La Bourgogne s’offre à lui sous la forme d’un prêt du côté de Dijon, l’ennemi de son club formateur : l’AJ Auxerre.

.

christopher-juliien-dijon

.

Le DFCO : La possibilité de poursuivre une progression tronquée

Sous les ordres d’Olivier Dall’Oglio, Jullien retrouve des sensations et y réalise la meilleure saison de sa carrière ! Le défenseur fut l’un des grands artisans l’an passé de la montée en Ligue 1 du DFCO en inscrivant pas moins de huit buts de la tête et un du pied droit en trente quatre matches ! Ce fut le défenseur le plus prolifique de Ligue 2 mais aussi le troisième buteur du club. Son prêt à Dijon a été bénéfique puisqu’il a poursuivi sa progression, des progrès qui l’ont mené à toujours chercher la relance juste, la passe juste mais aussi apporter son physique sur coup de pied arrêté. Le moins que l’on puisse dire est qu’il est efficace dans ce registre ! Pour autant, Christopher traverse parfois des moments de déconcentration qui peuvent coûter cher notamment lors de un contre un. Son atout majeur reste son jeu de tête, une qualité essentielle dans le football moderne.

Sa grande taille permet aux maitres artificiers des coups de pied arrêtés d’avoir des points de chute. Son insouciance et sa qualité de jeu ont permis à Dijon de retrouver l’élite. Sa saison fut auréolé d’une sélection dans l’équipe type de Ligue 2, une juste récompense. On se dit alors que le défenseur va s’engager avec Dijon pour poursuivre sa belle aventure. Mais l’appel du pied des Violets est bien plus fort.

.

.

Le TFC : Une suite logique

A 23 ans Christopher Jullien arrive à maturité et c’est donc du côté de Toulouse et sous les ordres de Pascal Dupraz que sa carrière se poursuit. Il faut dire que le club est tombé sous le charme du joueur et souhaitait le recruter à tout prix. Le club fait parvenir une offre de trois millions d’euros pour s’attacher les services du défenseur, une offre acceptée par le SC Fribourg. Dans la Haute-Garonne, Christopher se vêtit du rôle de défenseur central indiscutable. Rien que ça. Il assure par son jeu aérien mais aussi par ses relances courtes et propres. Disputant l’intégralité de toutes les rencontres de Ligue 2, Jullien a déjà marqué deux buts en Ligue 1, une manière de montrer qu’il compte bien se faire une place dans le monde des grands. A seulement 23 ans, le défenseur toulousain a encore l’avenir devant lui. Sixième de Ligue 1, Toulouse est la belle surprise. Jullien est un des piliers de la quatrième défense du championnat. De beaux jours l’attendent. De quoi venir toquer à la porte des plus grands clubs? Une chose est sûre Christopher a la tête dure et n’a pas peur de griller des étapes, bien au contraire.

Crédits photos : tfc.info 

Auteur : Quentin Burban

Amoureux du beau jeu mais fan irrésistible de l'AJ Auxerre. Fan absolu de sport, grand curieux, aime la vie plus que la vie ne m'aime.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
adrien-rabiot-france
Adrien Rabiot, Lobby Wan Kenobi

Le jeune Padawan qu’est Adrien Rabiot réalise un début de carrière prometteur. Auteur de prestations convaincantes, le futur Maitre Jedi...

supporters-lorient
Bernard Casoni sauveur de Lorient, vraiment ?

L'entraîneur originaire de Cannes vient d'être nommé à la tête du FCL actuel lanterne rouge de Ligue 1. Le CV...

om-psg-2011
Il y a 5 ans, le PSG version Qatar perdait son premier classique

C'était le 27 novembre 2011, le néo-PSG à la sauce Nasser concédait sa première défaite lors d'un "Classique". Souvenez-vous, Gameiro,...

Fermer