Chelsea a la tête haute, Liverpool la perd

22
septembre
2013

Auteur :

Catégorie : Europe

Battus en milieu de semaine par le FC Bâle, les hommes de Mourinho ont repris leur marche en avant. De son côté, Liverpool à été battu par Southamtpon

Pas de scores nuls dans ce samedi de Premier League, Chelsea se rattrape de son accident face à Bâle, Liverpool chute de son piédestal, Newcastle fait n’importe quoi et Everton confirme sa bonne forme.

Liverpool en difficulté

Battus en milieu de semaine par le FC Bâle, les hommes de Mourinho ont repris leur marche en avant. De son côté, Liverpool à été battu par SouthamtponAprès un nul lundi dernier à Swansea (2-2), Liverpool comptait bien sur la réception de Southampton pour se remettre en marche. Dès la 20ème minute, le coup-franc de Steven Gerrard trouve la main ferme d’Artur Boruc. Le gardien polonais, assez critiqué la saison dernière, retrouve peu à peu ses sensations écossaises. Les Reds continuent à mettre la pression à Soton, mais les Saint’s s’en sortent à la mi-temps, un peu grâce à l’arbitre et son pénalty oublié sur Sturridge (31e).

Au retour des vestiaires, Liverpool fait un peu n’importe quoi. À force de dominer on en oublie qu’il y a une équipe en face et Simon Mignolet manque de se faire chiper le ballon sur un dégagement (46e). Et arrive ce qui doit arriver, le but du hold-up. Sur un corner, Dejan Lovren trouve la faille et fait tomber Liverpool de son petit nuage. On pourrait croire que Liverpool décide alors d’attaquer à tout va alors que Southampton va faire le dos rond, mais non. Peu après l’heure de jeu (66e), Mignolet doit sauver deux fois son camp, la première en un-contre-un face à l’attaquant adverse, puis la deuxième quand le ballon repoussé arrive sur Mamadou Sakho, qui manque de tromper son gardien sans une claquette de celui-ci. Liverpool ne revient pas et connaît la première défaite de la saison

Le bleu est une couleur chaude

Chelsea connaît une mauvaise semaine. Défait le week-end dernier à Everton, puis en Ligue des Champions face à la terreur bâloise, les Blues avait besoin de ressentir le parfum de la victoire. Pourtant le match ne démarre pas sous les meilleures auspices. Samuel Eto’o manque une occasion toute faite dès le début de la rencontre (5e), à se demander s’il ne serait pas atteint du syndrome Shevchenko-Ballack. Fulham à l’occasion d’accroître les maux de Chelsea, mais Darren Bent butte face à Cech (12e). À partir de là, les joueurs de Mourinho se réveillent et se procurent toutes les situations dangereuses. Mais rien ne rentre jusqu’au retour des vestiaires, quand la frappe de Schürrle est mal repoussée par Stockdale, le gardien de Fulham. Oscar surgit alors et rassure son entraîneur, qui selon les médias n’aurait d’yeux que pour le brésilien, au détriment de Juan Mata.

Les Blues contrôlent la rencontre et se montrent dangereux plusieurs fois sur corner, notamment en fin de match quand la tête de Fernando Torres est claquée par le portier adverse. Mais sur le coup de pied qui suit, Terry remet de la tête pour Obi Mikel qui marque son premier but avec Chelsea, comme quoi Jérémy Toulalan ne doit pas perdre espoir. Chelsea emporte ce derby sans frémir et se permet même de prendre la tête du championnat.

Match fou autre part à Londres ! Everton, seule équipe invaincue en Premier League se déplaçait chez les Hammers de West Ham. Cette spécificité est mise à mal lorsque Ravel Morrison marque, de manière chanceuse, son deuxième but de la saison (31e). Soit autant que Modibo Maïga en 2 ans avec les Hammers. Si les locaux mènent, c’est quand même Everton qui a les meilleures occasions, sans réussite. Il faut un coup-franc magnifique de Leighton Baines, décidément excellent dans ce domaine, pour revenir au score (62e).

S’il y a bien une qualité à accorder aux joueurs de West Ham, c’est leur combativité. Les Londoniens n’abdiquent pas et obtiennent un pénalty que transforme le capitaine Mark Noble (77e). Mais la frontière entre combativité et agressivité est ténue, et lorsque le même Noble commet une faute peu avant la surface, l’arbitre n’hésite pas à sortir un deuxième jaune, laissant ses partenaires à dix avec l’avantage. Mais qui dit coup-franc aux abords de la surface dit Leighton Baines, et l’anglais à la coupe des Beatles envoie un second ballon dans les filets des Hammers (83e). Excellent vous dis-je.

Everton a beau avoir commencé sa saison avec 3 nuls, les Toffees en veulent plus et c’est Romelu Lukaku, prêté par Chelsea, qui offre la victoire aux visiteurs sur un centre de Mirallas (85e). Le jeune attaquant belge prend dans la même action un gros coup dans la tête, au point de ne pas savoir qui a marqué après la rencontre, mais retrouve ses esprits. Tout comme Everton qui est désormais lancé.

Newcastle pas à la fête

Dans le nord de l’Angleterre, il y a deux clubs qui valent le coup d’œil : Newcastle United et Sunderland. Les deux clubs sont voisins, pensionnaire de la ville de Newcastle. Mais ce week-end, les deux rivaux ont connu un sort similaire : la défaite. Pour Sunderland ça commence à être une habitude, avec un seul point depuis le début du championnat. Les Black Cats se sont fait battre par West Bromwich Albion, qui alignait Nicolas Anelka et Morgan Amalfitano sur le pitch. C’est d’ailleurs l’ancien Marseillais qui porte le coup de grâce en marquant le 3eme but à la 90e. Il faut dire qu’avec aucun tir cadré, Sunderland aurait eu du mal à l’emporter. Le coach Paolo Di Canio, largement décrié par la presse, va devoir affronter la colère des fans et de ses dirigeants, pas sûr qu’il y survive.

Du côté de Newcastle ce n’est guère mieux. Les Magpies avait pourtant enfin pris leur envol, avec deux victoires consécutives, mais ils ont chuté à domicile face à Hull City. Pourtant Loïc Rémy a tout fait pour que son équipe prenne les trois points, marquant un doublé (sur les deux seuls frappes cadrées de Newcastle). Cela n’a pas empêché les Tigers d’en marquer un de plus et ramener les Toons dans le ventre mou.

Auteur : Christophe.C GARNIER

Passionné de foot et spécialement fan de tout ce qui se fait outre-Manche depuis 10 ans.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Comments are closed.

Plus dans Europe
Vous fusionnez Theo Walcott et Aaron Lennon et vous obtenez Nathan Redmond, milieu offensif de poche de Norwich City. APP vous dresse le portrait du gamin.
Nathan Redmond, le prodige de Carrow Road

Personne ne le connaît, mais APP l'a déjà découvert. Vous fusionnez Theo Walcott et Aaron Lennon et vous obtenez Nathan...

Alors que Thierry Henry a inscrit son 400e but professionnel le week-end dernier, APP en profite pour revenir sur la carrière de ce joueur hors norme.
Appelez-le “Monsieur Henry”

Souvent admiré, parfois critiqué, Thierry Henry restera l’un des grands noms du football français. Son parcours en sélection et son...

Encore inconnu il y à quelques semaines en Italie, Rudi Garcia commence à se faire un nom à la tête de la Roma. Premier tes ce week-end dans le derby Romain
Rudi Garcia, l’entraineur de l’avenir

Accueilli avec très peu d’enthousiasme par les supporters de l’AS Rome au début de l’été, Rudi Garcia à quasiment déjà...

Fermer