Célébrer un but, tout un art

28
octobre
2012

Auteur :

Catégorie : Flash APP

Ronaldo célébrant un de ses nombreux buts

En arborant un masque de Spider-Man, Aubameyang perpétue la tradition des célébrations de but originales. De la danse de Roger Milla en 1990 jusqu’aux bras déployés par Pedro Miguel Pauleta en passant par les folies venues d’Islande et de Finlande, petit mode d’emploi.

Il y a des moments dans la vie d’un footballeur qu’on ne peut décrire avec de simples mots. Des secondes durant lesquelles on se sent transporté par une joie indescriptible, une folie furieuse, un moment rare qui, selon certains, serait plus jouissif que l’acte sexuel. Nous n’irons pas jusque-là, même si la sensation du buteur est quelque chose aussi étrange qu’apprécié. C’est sans aucun doute de ce moment enivrant que naissent toutes sortes de célébrations, toutes aussi folles les unes que les autres. Et qui ressemble de plus en plus à un concours quand on voit l’originalité de certains…

Le premier à avoir vraiment ouvert la voie à ces célébrations originales est Roger Milla, durant la Coupe du Monde 1990, en Italie. En courant vers le poteau de corner et en bougeant les hanches, le Camerounais ne se doutait pas qu’il susciterait tant de vocations. Par la suite, les footballeurs rivaliseront d’ingéniosité après avoir vu les filets trembler. On ne compte plus les mouvements de bras (gauche à droite) comme pour dorloter un enfant, le ballon sous le maillot pour faire référence à sa future progéniture ou encore les danses collectives. Ces moments rares sont aussi le moyen pour un groupe de communier, de se fédérer autour du héros. Ainsi, la cohésion du groupe ne peut être que meilleure.

Célérer un but est toujours personnel. Si certains préfèrent aller courir vers les supporters, d’autres affectionnent les câlins collectifs, tout dépend de la personnalité du joueur. Et c’est là que les égos se dessinent. Le buste droit, la tête haute et un air arrogant, les « joies » mesurées de Cantona ou d’Ibrahimovic nous montrent bien la mentalité de ces derniers. Alors qu’à l’opposé, les joueurs « fous » comme Cavani ou Pauleta iront plutôt enjamber la rambarde et venir au plus près des tribunes pour communier. Il y a des gestes qui restent aussi, comme des signes distinctifs, les mains qui s’entrecroisent d’Anelka, les doigts levés au ciel de Kakà, les glissades de Drogba, la liste serait encore longue. Intéressante, mais longue.

Mais l’originalité est devenue un facteur primordial si l’on se penche sur cette « hype » qui a pour objectif le buzz. Les célébrations de Cristiano Ronaldo et d’autres footballeurs portugais ont fait la renommée de Michel Télo. Si son tube est un tel succès, il le doit en grande partie à ses compatriotes. Une bonne opération de com’ en soi. Si les Lusitaniens savent y faire, les Islandais et les Finlandais n’ont rien à leur envier. Avec des chorégraphies savamment mises en place, ces joueurs amateurs (filmés évidemment) nous ont régalés de scènes incroyables comme des combats de boxe, des accouchements ou encore un vélo constitué de 4 joueurs. Des excentricités qui ont fait le bonheur des réseaux sociaux et des zappings du monde entier. Un bon moyen d’attirer la lumière sur des championnats méconnus. Mais qu’ils se rassurent, si les célébrations sont aussi hilarantes, à l’avenir, on prendra peut-être du plaisir à regarder un match Finlandais. J’ai bien dit « peut-être ».

– – – – – – – – – – – –

Image Eurosport

Auteur : Fabien Burgaud

Fabien : motivation le journalisme sportif. Supporter du FCN et amoureux du football.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Flash APP

Plus dans Flash APP
Le match entre l'OM et l'OL est reporté à cause de vents trop forts
Marseille-Lyon, le report confirmé

Comme nous l'avions annoncé en début d'après-midi, une réunion avait lieu à 14h entre différentes parties (clubs, arbitres, pompiers et...

Le stade vélodrome est en travaux depuis déjà plusieurs mois
Marseille-Lyon reporté ?

L'affiche très attendue entre l'Olympique de Marseille et l'Olympique lyonnais (ce soir à 21h), pourrait ne pas avoir lieu en...

cohade-asse-buteur-contre-rennes
Ligue 1 : Saint-Etienne s’impose contre le Stade Rennais

Décidément, les verts aiment jouer le vendredi soir : 15 jours après sa balade contre l’AS Nancy (4-0), l’équipe de...

Fermer