Bruno Taverne (BeTV) : “Il n’y a pas assez de travail tactique en équipe de Belgique”

13
octobre
2014

Auteur :

Catégorie : Euro 2016 / Interviews

bruno-taverne-belgique-bosnie

Journaliste pour Canal+ Belgique puis BeTV après avoir été portier du RWDM à la fin des années 80, Bruno Taverne a un profil qui détonne dans le milieu des médias de sport en Belgique. Il est ainsi un des rares journalistes du plat pays à avoir entraîné au plus haut niveau. Il était entraîneur des gardiens de but au KSK Beveren (1999-2001). Taverne est également célèbre pour sa verve au commentaire des matches de Premier League sur sa chaîne. Entretien brut de décoffrage avec un journaliste qui n’a donc pas sa langue dans sa poche, avant le crucial Bosnie-Belgique de ce soir. Exclusivité.

“Bruno Taverne, avec le nul des Bosniens au Pays de Galles vendredi soir la Belgique est plus que jamais en position de force dans le groupe B.

Je ne sais pas si on a une grande équipe mais on a de grands joueurs. Notre talent individuel suffit à gagner 80% de nos matches. Mais quand le bloc équipe doit faire la différence (comme lors du quart de finale contre l’Argentine), là on sent qu’on ne travaille pas encore assez. Notamment au niveau tactique. Un exemple : la perte de balle de Vincent Kompany contre l’Argentine à l’issue de laquelle Gonzalo Higuain marque. Si les consignes tactiques avaient été claires, la reconversion défensive aurait dû empêcher les Diables Rouges d’encaisser ce but. Il y a aussi ces phases arrêtées que Wilmots ne travaille pas à l’entraînement… Mais sauf faits de match (ambiance survoltée, cascade de blessures), la Belgique a tout, absolument tout (j’insiste) pour battre la Bosnie & Herzégovine deux fois.

Le milieu de terrain a été particulièrement performant vendredi soir. Radja Nainggolan suppléait Axel Witsel et était attendu : il a répondu présent.

Absolument, même si ce n’était qu’Andorre. Il aurait déjà dû être au Mondial au vu de sa forme depuis dix mois. Fellaini et Chadli étaient hors de forme et Dembélé n’avait pas de bonnes statistiques… Pour moi le plus important reste et doit rester le terrain. Et si on a pas été capable de prendre un Radja Nainggolan juste pour des histoires de “cohésion de groupe” alors qu’il n’a jamais crée de problèmes auparavant… C’est que l’institution (entraîneur, staff, fédération) n’était pas assez forte. Donc il y a un problème.

Pour un gamin qui a découvert le football professionnel il y a un an et demi, ce que Divock Origi fait en équipe nationale est également remarquable.

C’est un talent qui travaille, et beaucoup. Ajoutez à cela une maturité exceptionnelle pour un footballeur de son jeune âge et on obtient la pépite en présence. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, c’est un fort tempérament qui a aussi évolué car en équipe de jeunes il n’était pas forcément facile à gérer. Il est clair qu’il est au top, notamment au niveau de son hygiène de vie et ça se voit. Je suis plus inquiet pour Romelu Lukaku qui va devoir progresser au niveau de son bagage technique. Car dans une équipe nationale comme la nôtre avec la concurrence que cela implique, jouer sur sa puissance ne lui suffira pas.

Justement : a contrario, je trouve qu’un Romelu Lukaku doit se remettre en question. Il ne cesse de reculer dans la hiérarchie des attaquants. Alors qu’il était numéro 1 il y a un peu plus de deux ans.

Il faut être clément avec lui car il a déjà fait énormément de progrès. C’est (déjà) un grand professionnel qui a le souci du détail, une diététique de très haut niveau : il faut qu’il digère toute cette exigence. En plus, son brillant entraîneur de club Roberto Martinez va l’aider à améliorer son intelligence de jeu donc il a tout l’avenir devant lui. Comme un Steven Defour par exemple, c’est un joueur qui doit travailler pour faire un grand Euro 2016 et marquer les esprits, les statistiques.

Ce soir, les Diables Rouges affrontent donc la Bosnie qui est loin du niveau auquel on l’attendait…

C’est clair. Même Safet Susic dit que le match est perdu d’avance, même si il y a une part de bluff. Mais soyons quand même attentifs pendant le premier quart d’heure car l’ambiance sera bouillante dans ce stade Bilino Polje. Si on arrive à développer notre jeu, les coéquipiers d’Edin Dzeko n’ont aucune chance. Ce qui reste notre point faible car on a gagné nos matches de la Coupe du Monde sur des coups d’éclat, pas grâce à notre force collective. Je considère notre Mondial comme raté à cause de cela.

(Stupéfaction) Pourquoi ?

Je voulais voir les Diables face à un adversaire où le talent individuel des joueurs ne suffirait pas à faire la différence. J’attendais ce match avec impatience : la Belgique a livré une prestation absolument vide (contre l’Argentine). Aucun de nos adversaires d’ici l’Euro ne m’incitera à changer d’avis. Donc au premier adversaire de ce type que nous affronterons lors de l’Euro hexagonal, je verrai si on aura progressé dans ce laps de temps. Il faudra déjà voir si on a le même entraîneur à ce moment-là, car Marc Wilmots a pris l’habitude de nous expliquer qu’il a régulièrement des offres et qu’il les étudie, ce qui me dérange beaucoup. Pour ne pas dire énormément. Bref, j’attends la prochaine opposition de ce type qu’on aura. Si jamais on venait à refaire ce genre de match, ce serait un énorme échec. La Belgique est allée en finale de l’Euro 1980 avec moins de talent, et à mon humble avis beaucoup plus de travail tactique (finale perdue face à l’Allemagne de l’Ouest 2-1 avec un doublé de Horst Hrubesch pour les Teutons, ndlr).

Sur quels points la Belgique devra t-elle être attentive à Zenica ?

Elle n’a pas besoin de s’occuper de son adversaire. Elle est intrinsèquement plus forte et en meilleure forme. Il faudra bien récupérer du match précédent et du voyage, faire de bons soins d’avant-match, dorloter Hazard & Courtois – qui en ont besoin – et rester concentré.

Pronostic pour cette rencontre ?

Une victoire 1-2 ou 1-3, sans bobos pour qu’on puisse les récupérer tranquillement en Bundesliga, Serie A et Premier League ce week-end sur BeTV (rires).”

Propos recueillis par Bruno AHOYO en exclusivité pour Au Premier Poteau

Auteur : Bruno Ahoyo

Journaliste. Belge. J'adore le sport, l'histoire, la culture et les médias.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Euro 2016

Plus dans Euro 2016, Interviews
serge-radermacher-betv-estonie-angleterre
Serge Radermacher (BeTV) : “Rooney marque surtout contre les petites sélections”

Après avoir commenté le premier match de l'équipe d'Angleterre dans ces European Qualifiers (à Bâle contre la Suisse, ndlr), Serge Radermacher...

Hsissane face au RC Lens
Abdel Malik Hsissane: « Rester au Nîmes Olympique serait un honneur ! »

Découvrez l’interview avec Abdel Malik Hsissane, joueur du Nîmes Olympique. Au cœur d’une saison de transition, il se confie sur...

marie-portolano-canal-football-club1
Marie Portolano (CANAL+) : “PSG-Monaco reste une affiche de gala”

Après l'arrivée de Falcao et de James Rodriguez il y a un an, la France du football se pensait partie pour...

Fermer