Bordeaux 2017 : encouragements !

23
février
2017

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

panoramic_mfcgb30102016_079

Septièmes de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux ont un visage séduisant depuis la nouvelle année. Le travail de Jocelyn Gourvennec commence à porter ses fruits et l’allant offensif prôné depuis sa prise de fonctions se voit de plus en plus, au fil des matchs. Retour sur cette embellie, avec un Bordeaux qui mérite les encouragements.

Depuis le début de l’année civile, Bordeaux tourne au rythme suivant : 7 victoires, 2 nuls, 2 défaites (toutes compétitions confondues). Et en Ligue 1 : 4 victoires, 2 nuls, 1 défaite. Un bilan très positif, plaçant les Girondins à la troisième place du championnat en 2017. Un positionnement plus flatteur que ses “ennemis” pour l’Europe, à savoir Saint-Etienne (6e) et Marseille (10e). Lyon est également loin du FCGB. À la suite de cette belle série, ils se sont très bien replacés dans la course à l’Europe.

Screenshot 2017-02-23_18-25-03

De belles surprises 

La première d’entre-elles est probablement celle dont on s’attendait le moins. François Kamano. Le guinéen affiche, depuis près d’un mois, un niveau de jeu phénoménal. Dans l’ombre médiatique, du fait d’évoluer dans un club sur lesquels les projecteurs ne sont pas posés (à raison vu les déceptions passées), l’ancien bastiais est excellent. Vif, percutant, collectif et surtout inspiré, il pèse 3 buts et 2 passes décisives depuis le début 2017. En n’oubliant pas qu’il n’est toujours pas titulaire régulier. Enfin, désormais il le sera. À l’image de son match contre Caen (doublé, une passe décisive), il est de plus en plus régulier dans une rencontre complète. Le dernier souvenir de lui en date, le week-end dernier, contre Guingamp, est un reflet éloquent. 90 minutes de très haut niveau, où il a provoqué l’expulsion de Martins Pereira. Un joueur voulu par Gourvennec (3M d’euros déboursés) qui rend de fiers services à Bordeaux…

Kamano

Autrement, notons le réveil musclé de Jérémy Toulalan. Remis en cause pendant la très mauvaise passe des bordelais, l’ex-monégasque a mis le pied sur l’accélérateur depuis le mois de Janvier. Rayonnant à la récupération, il bénéficie du système en 4-3-3 pour se concentrer sur l’abattage défensif. Permettant à Vada, puis Sankharé, de se projeter avec confiance. Malcom, enfin, revient à son meilleur niveau. Lui, en revanche, commence à faire parler de lui à l’échelle européenne. Pas étonnant, avec un talent pur de seulement 19 ans qui pèse 4 buts et 3 passes décisives…

Un système, des recrues

Le mercato n’a pas été aussi clinquant que par le passé, mais il se révèle pour le moins efficace. D’abord par une valeur sûre, Youssoune Sankharé. Que, bien-sûr, l’entraîneur bordelais connaît par coeur (4 ans ensemble à Guingamp). Son adaptation est frappante au milieu de terrain. Il apporte de la densité physique, de la verticalité, de la projection offensive. Pour remplacer un Plasil dont l’âge commence sérieusement à déranger, quoi de mieux ?
La deuxième recrue, provoquait moins d’enthousiasme que la première. Non pas parce qu’il sort de nulle part (il était pisté sur les deux derniers mercatos bordelais) mais Vukasin Jovanovic avait tout de la piste “par défaut”. Titulaire dans… la réserve du Zénit Saint-Pétersbourg, le serbe de 20 ans donnait des doutes sur son niveau. Finalement, il est une excellente surprise, où sa fraîcheur et sa lecture de jeu rayonnent dans la défense girondine. Il n’a fait qu’une seule faute (!) en 270 minutes de jeu.

Bordeaux va bien mieux, et c’est toute la Ligue 1 qui se réjouit de voir un club de ce standing retrouver un nouveau convenable. Parce qu’il ne faut pas non plus s’enflammer. L’embellie ne dure que depuis un mois et demi mais il y a encore quelques temps, nous doutions encore qu’elle n’arrive…

Auteur : Clément Finot

Clément, 18 ans, ambition journaliste sportif. Supporter et fan absolu des Girondins depuis 2007, mais surtout, de la mauvaise foi du président Triaud. Sinon, amoureux du Barca et de l'AC Milan

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
lassana-diarra
Diarra : « Puisque tu pars »

Mardi 14 février, jour de fête des amoureux, le divorce entre l’OM et Lassana Diarra a été officialisé avec la...

gerard-lopez-lille
La Ligue 1 entre dans une nouvelle ère

Alors qu'elle est considéré comme l'un des cinq grands championnats européen, la Ligue 1 ne parvenait plus à être attrayante...

saint-etienne-lyon
Mais pourquoi l’OL se rend-il si détestable ?

Pour la troisième fois de suite, Lyon repart de St Etienne avec une défaite. Mais plus que la défaite sportive,...

Fermer