Avec Strootman l’OM tient son GPS !

28
août
2018

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

kevin-strootman-marseille

A moins d’une visite médicale « à la Sporting » (les dirigeants lisboetes prennent souvent prétexte de cette étape obligatoire d’un recrutement pour ne pas donner suite à un recrutement), la signature de Kevin Strootman à l’OM sera sans doute effective ce mardi 28 Aout, le temps pour le président Eyraud de fignoler son diaporama, et le néerlandais figurera, sauf impondérable de dernière minute, sur la feuille de match à Monaco dimanche prochain.

La venue du capitaine des Oranjes constitue(rait ?) un évènement majeur pour le club phocéen (transfert record autour des 30 M€, proche de celui de Payet), mais également pour le football français, comparable à celui d’un Thiago Silva pour PSG ou Falcao pour Monaco.

Une pointure à l’OM

Car le natif de Ridderkerk a bel et bien décidé de quitter le récent ½ finaliste de la ligue des champions pour venir rejoindre son ex-entraineur Rudi Garcia dans le projet « OM champion » («S’il part, c’est qu’il le désire, personne ne lui a mis un pistolet sur la tête pour lui demander de partir », ( Monchi, directeur sportif AS Rome, Source : Calciomercato)).

Il s’agit là d’une décision émanant d’un joueur majeur d’un club habitué aux premières places d’un championnat du Top 3 européen, les quelques réserves liées à ses blessures dont il s’estime à présent guéri ne peuvent être prises en compte (« Strootman est fort, il a joué beaucoup de matches la saison dernière », Monchi).

Un “GPS” au milieu

Pour aller vers les sommets, L’OM pourra compter sur un milieu “GPS” (Gustavo, Payet, Strootman) de très haut niveau dont le cout total se monte à moins de 70 m€, soit le 1/3 que Paris a dépensé pour le seul Neymar. Kevin Strootman est un milieu polyvalent qui peut occuper tous les postes. Il a démarré milieu offensif, mais est redescendu progressivement pour se fixer en récupérateur.

Gaucher, doté d’une technique sans faille, le néerlandais profite de ses 186 cm pour imposer son abatage et remporter nombre de duels, il peut également se projeter plus haut et s’avérer décisif par la qualité de sa passe et sa frappe, notamment sur coups de pieds arrêtés.

On imagine qu’avec Luiz Gustavo l’intelligence de jeu des deux tauliers gauchers du milieu imposera une répartition des rôles propres à soulager l’arrière défense des olympiens et mettre sur orbite Payet pour des attaques placées.

Une “lessiveuse” en L1

L’association avec le brésilien sera, à n’en pas douter, l’une des forces du onze marseillais, bien supérieure au duo que l’ex-munichois formait avec Zambo-Anguissa, bien trop tendre et irrégulier l’an dernier, mais dont la cession à Fulham pour 35 m€ aura permis de se positionner sur Strootman.

L’ex-romain, surnommé « la lessiveuse » par Garcia du temps où ce dernier le coachait à la louve (2013-2016) a certes, quitté Rome le cœur gros (il y avait fait sa place et son enfant y est né), mais le défi marseillais peut le booster dans sa volonté de conserver son niveau (il n’a que 28 ans) et être à l’origine d’un projet novateur, dans la quête de titres nationaux ou continentaux (l’OM a été finaliste de la ligue Europa en Mai dernier), de quoi également guider la sélection néerlandaise pour un retour sur le devant de la scène à l’Euro 2020.

Auteur : Gilmon

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
Mbappe
Mbappe : tu peux pas l’imiter, sois pas dégoûté

En 2002, Booba met une claque dans l’univers du rap français en sortant le titre Destinée. Un morceau où il...

rudi-garcia
OM : Avis de tempête sur le vieux-Port ?

La large victoire contre Toulouse dimanche dernier (4-0) n’était-elle qu’un feu de paille ? Entre les matches de préparation non aboutis...

Nimes-olympique
Nîmes a les crocs

Ce sera sans doute l’une des sensations de la saison 2018-2019, le retour parmi l’élite du Nîmes Olympique après 25...

Fermer