Aubameyang, un modèle d’intégration réussie

27
septembre
2013

Auteur :

Catégorie : Europe

Transféré cet été outre-Rhin, Pierre-Emerick Aubameyang régale déjà l'ensemble des supporters du Borussia Dortmund

Transféré cet été au Borussia Dortmund pour treize millions d’euros, l’ancien stéphanois Pierre-Emerick Aubameyang s’éclate déjà outre-Rhin. Il a de nouveau été décisif en Coupe d’Allemagne cette semaine. Récit d’une intégration réussie.

«Lorsqu’il aura trouvé son rythme de croisière il va faire très mal».  Christophe Galtier, son ancien coach à Saint-Etienne avait raison et Pierre-Emerick Aubameyang n’a pas mis longtemps à le trouver ce rythme. Premier match en Bundesliga : trois buts. Il aurait pu faire pire. Pour ses débuts en championnat allemand, le gabonais à claqué trois pions face à une défense d’Augsbourg aux abois, déboussolée par sa vitesse (victoire finale 4-0). Avec ce triplé, “Aubame” entre dans l’histoire de la Bundesliga, en devenant le sixième joueur à inscrire trois buts lors de sa première apparition dans l’élite allemande.

Un mental à toute épreuve

Transféré cet été outre-Rhin, Pierre-Emerick Aubameyang régale déjà l'ensemble des supporters du Borussia DortmundDe tels débuts fracassants auraient pu n’être qu’un feu de paille. Une performance sans suite. D’ailleurs, muet lors de la victoire des siens le week-end suivant face à L’Eintracht Braunschweig (2-1), il faisait par la suite son retour sur le banc, au détriment du polonais Jakub Błaszczykowski, l’habituel titulaire au poste d’ailier droit, de retour de blessure. Mais, le gabonais n’est pas du genre à douter. Il en a vu d’autres. Notamment la saison dernière, sous le maillot de Saint-Etienne. Après avoir passé quatre mois sans marquer le moindre but, il se reprend formidablement et termine deuxième meilleur buteur du championnat derrière Ibrahimovic, avec dix-neuf réalisations. L’intéressé avoue ne jamais avoir perdu confiance. «Ça fait du bien. Je n’ai pas douté. Ça faisait un certain moment que je n’avais pas marqué, mais je l’ai pris comme une leçon, pas comme un échec. On avait à cœur de bien démarrer 2013, c’est chose faite, on est vraiment contents» avouera-t-il le jour où il a retrouvé le chemin des filets. La confiance à toute épreuve qu’il a en lui est sa plus grande force. Son début de carrière, étriqué, peut en témoigner.

Après deux journées à se contenter de bout de match, Jürgen Klopp, l’entraineur des marsupiaux fait de nouveau appel à lui. Et le natif de Laval répond encore une fois présent. Deux buts, une passe décisive, il participe activement à la balade des jaunes et noirs contre Hambourg (6-2). Après six journées de championnat, PEA est déjà le meilleur buteur du club avec cinq buts, devant des joueurs comme Lewandowski ou Mkhitaryan. Un petit exploit, surtout qu’il n’a démarré que la moitié des rencontre comme titulaire.

Et si certains doutaient encore son importance dans l’effectif du Borussia, il a définitivement fait taire les sceptiques cette semaine en Coupe d’Allemagne. Cloué sur le banc, Aubameyang, impuissant, voyait ses coéquipiers concéder le nul à l’issue du temps réglementaire face à Munich 1860, formation de Bundesliga.2. Entré en jeu pendant les prolongations, il ne tarda pas à forcer la décision. Suite à une faute sur Marco Reus dans la surface, il prit (déjà !) ses responsabilités et transforma le penalty. Ce but est également la preuve que ses coéquipiers lui font confiance. Un luxe, dans un effectif aussi pourvu en talents.

Plus rapide que… Bolt!

Mais, son intégration dans la Ruhr s’étend à bien plus que des buts marqués. Le mur jaune scande son nom, sa longue silhouette a déjà fait la une du quotidien sportif Bild et ses coéquipiers sont sous le charme. Ils lui tressent des louanges les uns après les autres. La plus flatteuse vient de Robert Lewandowski himself qui voit Aubame comme «le joueur le plus rapide qu’il n’ait jamais vu». En même temps, il voit sans doute juste. Le jour de sa présentation, le staff du vice-champion d’Allemagne a annoncé que le gabonais était l’homme le plus rapide du monde sur trente mètres, devant un certain… Usain Bolt. En tout cas, si l’Allemagne est contente des débuts d’Aubameyang, la réciproque est vraie. Le principal intéressé se plait déjà dans son nouvel environnement : «Les équipes ici jouent un bon football. Les stades sont toujours pleins et les fans sont supers. J’aime le spectacle ici».

Un seul point noir au tableau, les débuts en Ligue des Champions. Le BVB a perdu à Naples (2-1). Entré à la mi-temps, l’homme à la crête peroxydée n’a pas pu empêcher la défaite des siens.  Il aura donc à cœur de se rattraper face à Marseille, la semaine prochaine. Jérémy Morel est donc prévenu, il risque de voir débouler sur son côté le prochain champion Olympique du cent mètres !

Auteur : Antoine Raguin

Antoine, aspirant journaliste, amoureux de football et de sports en général et nostalgique de Zizou.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Comments are closed.

Plus dans Europe
Face à Stoke City, Arsenal avait l'occasion de prendre les commandes de la Premier League alors qu'à Manchester, City et United s'affrontaient.
Arsenal prend les commandes !

Liverpool battu samedi, Arsenal avait l’occasion ce dimanche après-midi de prendre les commandes de la Premier League alors que du...

Battus en milieu de semaine par le FC Bâle, les hommes de Mourinho ont repris leur marche en avant. De son côté, Liverpool à été battu par Southamtpon
Chelsea a la tête haute, Liverpool la perd

Pas de scores nuls dans ce samedi de Premier League, Chelsea se rattrape de son accident face à Bâle, Liverpool...

Vous fusionnez Theo Walcott et Aaron Lennon et vous obtenez Nathan Redmond, milieu offensif de poche de Norwich City. APP vous dresse le portrait du gamin.
Nathan Redmond, le prodige de Carrow Road

Personne ne le connaît, mais APP l'a déjà découvert. Vous fusionnez Theo Walcott et Aaron Lennon et vous obtenez Nathan...

Fermer