Arsenal, le service minimum

20
avril
2013

Auteur :

Catégorie : Europe

Santi Cazorla, Arsenal

Pas de grands changements de l’autre côté de la Manche. Lors de cette 34eme journée, Wigan a raté une chance de quitter la zone de relégation, Paolo Di Canio a définitivement un effet positif sur Sunderland. Une seule évolution en fait : maintenant, Arsenal joue mal, mais gagne.

Il ne manque que les maths pour QPR et Reading

Respectivement 19eme et 20eme, QPR et Reading ne sont mathématiquement plus qu’à 2 points de la relégation, autant dire qu’ils peuvent déjà préparer la saison prochaine en Championship. Les coéquipiers de Loïc Rémy, titulaire pourtant à Loftus Road cet après-midi, n’ont pas réussi à trouver la faille, au contraire de leurs adversaires de Stoke, par un but de la grande perche Peter Crouch et d’un pénalty.

Reading a également craqué sur le terrain de Norwich, par deux buts en 2 minutes de deux Bennett différents. Les Royals sauvent l’honneur, mais pas leur saison, retournant ainsi en D2 juste après être montés.

La situation n’est pas meilleure pour Wigan, qui a perdu un match capital à l’extérieur sur le terrain de West Ham. Les Hammers ont marqué les seuls buts du match par Jarvis (21e) et Kevin Nolan en fin de match (80e). Wigan ne peut même plus compter sur un calendrier favorable, le club va rencontrer Tottenham, Arsenal et Manchester City.

Trois clubs possédants des rayures bleues et blanches qui descendent ? Ça sent la malédiction.

L’effet Di Canio, Gouffran marque pour Newcastle

On peut critiquer l’homme, mais l’entraîneur est pour l’instant intouchable ! Paolo Di Canio vient d’enchaîner une seconde victoire consécutive de prestige, après le derby face à Newcastle, ce sont les joueurs d’Everton qui se sont inclinés sur la pelouse du Stadium of Light. Sessegnon, auteur du but de la victoire, a encore été très bon. Si Paolo Di Canio peut remettre en place une équipe qui dérivait sérieusement comme Sunderland, et en plus refaire du Béninois un bon joueur de football, il devrait faire plus qu’un intérim dans le nord du pays.

Du côté des Magpies, la victoire n’a pas été au rendez-vous malgré un but de Yoann Gouffran dès le début du match, sur une passe décisive de Cabaye (8eme). Mais Newcastle, après avoir dominé dans les grandes largeurs la première mi-temps face à West Bromwich Albion, histoire de se rattraper de la gifle de la semaine dernière face à leurs rivaux de Sunderland, a baissé le pied en seconde pour finalement concéder le nul. Une déception pour Newcastle et ses frenchies, qui aurait pu prendre un écart définitif sur la zone rouge.

Arsenal l’emporte sans convaincre

Avant Arsenal, c’était du beau jeu avec parfois de cruelles désillusions. Mais depuis qu’on les a annoncés au fond du trou, les coéquipiers d’Olivier Giroud, expulsé de façon un peu sévère cet après-midi, trouvent le moyen de gagner à minima. Souvent d’un but et rarement de façon convaincante, mais avec les trois points à la clé. C’est ce qui s’est passé face à Fulham, qui a très vite été réduit à 10 après le tacle dangereux de Sidwell sur Arteta (12e). Pourtant cette supériorité numérique n’a pas transcendé les Gunners, qui ont attendu juste avant la mi-temps et un coup franc bien négocié pour ouvrir le score, par Mertesacker. Le seul but du match. Beaucoup y trouveront à redire, mais en attendant, Arsenal est troisième du championnat, devant Chelsea et Tottenham.

Auteur : Christophe.C GARNIER

Passionné de foot et spécialement fan de tout ce qui se fait outre-Manche depuis 10 ans.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Comments are closed.

Plus dans Europe
Lampard Chelsea
Premier League : Présentation de la 34ème journée

À seulement 4 journées de la fin du championnat, la bataille pour les places qualificatives à la ligue des champions...

Mvila, Rubin Kazan
La malheureuse décadence de Yann M’Vila

Yann M’Vila était pourtant promis à une brillante carrière en équipe de France et dans les plus grands européens. Quelques...

FC Barcelone, messi
Liga : Le Barça à trois journées du sacre

La 32ème journée de la Liga verra le leader catalan recevoir Levante et son dauphin, le Real Madrid, le Betis...

Fermer