City en impose, Chelsea explose

04
novembre
2013

Auteur :

Catégorie : Europe

10eme journée de Premier League: Arsenal confirme, Chelsea déprime tandis que Manchester United et Manchester City déroulent.

Ce week-end en Premier League : un choc qui a tourné à l’avantage d’Arsenal, Manchester United qui confirme son embellie et un gardien qui encaisse un but… d’un gardien! 

L’instant “Cup of Tea” du Week-End

Ils étaient 4 gardiens à avoir marqué un but à un des leurs en Premier League. Désormais, ils sont cinq. Peter Schmeichel, Tim Howard, Paul Robinson et Brad Friedel peuvent accueillir au sein de leur club très fermé le géant bosnien de Stoke City : Asmir Begovic ! Et comme si ça ne suffisait pas, le gardien marque en plus le but le plus rapide de ce début de saison. Dès l’engagement face à Southampton, ses coéquipiers sous pression lui transmettent le ballon, Begovic ne se pose pas de question et dégage… et voit le ballon lober Artur Boruc et finir sa course au fond des filets, le tout en 13 secondes. Le portier de Southampton aura beau se confondre en excuses, invoquant le vent, il n’en reste pas moins fautif sur l’action. Au plus grand bonheur de Begovic, qui cette saison a marqué autant que Torres et Eto’o, et plus que Messi sur ses 5 derniers matchs en championnats…

L’à priori du Week-End

Arsenal les gagne désormais. L’année dernière, les Gunners n’avait obtenu que 9 points dans leurs doubles confrontations contre

Liverpool, Tottenham, Chelsea et les deux Manchester. Sur 30 points à gagner quand même. Cette saison, l’équipe du North London a déjà glané une victoire face aux rivaux des Spurs et désormais une autre face à la machine Liverpool et son duo d’enfer Suarez-Sturridge. Et quelle victoire! Entre deux beaux buts et une superbe prestation de Aaron Ramsey, associé à une grosse performance collective, Arsenal semble avoir les armes pour lutter pour autre chose qu’une 4ème place cette année. Si pour l’instant le calendrier est favorable, aucun gros match à l’extérieur n’ayant été joué, la prestation des Gunners est telle que l’on ne doute plus de leurs qualités. L’année dernière, Arsenal faisait systématiquement dans la réaction, acquérant des résultats de prestige certes, comme un retour de deux buts face à Liverpool ou la victoire 5-2 face à Tottenham. Mais perdait sur un manque de solidité et de réalisme évident. Sur les deux matchs face aux gros, curieusement encore Tottenham et Liverpool, Arsenal ne s’est pas montré fragile. La charnière Mertesacker-Koscielny assure et la présence de Flamini en sentinelle rassure. Mais c’est surtout devant que c’est plus prolifique. Arsenal a la deuxième meilleure attaque du Royaume, et l’explosion de Giroud y est pour beaucoup. Avec les grandes rencontres à United et City qui se prolongent jusqu’à la fin de l’année, les Gunners vont avoir l’occasion de montrer qu’ils peuvent gagner la Premier League en gagnant ces grands matchs.

Vous avez raté Newcastle-Chelsea (et vous n’auriez pas dû)

Déjà pour la victoire des Magpies, il fallait voir ce match. D’accord c’est déjà la quatrième mine de rien, mais vu la philosophie du match, cela aurait pu être largement différent. Entre quelques barres transversales, deux sauvetages sur la ligne et une petite main de Yanga-Mbiwa dans la surface non sifflée, les Blues aurait pu prétendre au moins au nul. Mais, et c’est la seconde raison, Gouffran et Rémy ont crucifié leurs adversaires avec un plus pour le second, auteur d’un beau poteau rentrant. Une victoire qui fait du bien aux fans de Neuf-Chateau et surtout à Alan Pardew, qui peut voir les prochains mois avec sérénité, malgré le calendrier. Pour José Mourinho en revanche, le mea culpa est déjà fait. Le technicien portugais a déclaré après le match avoir fait “11 erreurs, j’aurais dû mettre 11 autres joueurs“. Ambiance …

Du côté des tribunes: le derby de (France) Galles

L’Angleterre est le royaume du ballon rond, c’est bien connu. Mais c’est aussi le royaume des derbys d’un pays voisin, à savoir le Pays 10eme journée de Premier League: Arsenal confirme, Chelsea déprime tandis que Manchester United et Manchester City déroulent.de Galles. On s’explique. Cardiff City et Swansea City sont tous les deux basés chez le voisin, mais évolue dans les ligues anglaises parce que le championnat gallois est moins bien côté que la seconde division polonaise… Du coup les deux clubs évoluent maintenant en Premier League et c’était leur première confrontation ce week-end! Le match en lui même n’a pas donné lieu à un spectacle ahurissant, les locaux de Cardiff ont dominé leurs homologues gallois 1 à 0, sur un but de Caulker sur corner. Mais comme tous les derbys anglais, c’était bien chaud en tribune. Dès le début du match les noms d’oiseaux fusent, logique me direz vous entre supporters de Swans et des Bluebirds, chacun des groupes de fans pointent le majeur en direction de leur rival. Une ambiance qui a électrisé les joueurs tout le match, comme lors de ce retour rageur de Bellamy en fin de match qui a suscité le bourdonnement de tout le Cardiff City Stadium. Certains supporters de Cardiff ont même prolongé leur hargne envers leur excentrique président Vincent Tan, coupable selon eux de dilapider les valeurs du club en changeant ses couleurs. Comme quoi c’est toujours en tribune que l’on défend les valeurs et ses couleurs.

La statistique du Week-End

7 : Soit le nombre de buts marqués par Manchester City à Norwich et à son portier John Ruddy. Ce carton marqué par 7 buteurs différents augmente considérablement les statistiques des Citizens, qui passent à 28 buts marqués, à 6 pions de la seconde attaque: Arsenal. John Ruddy a bien fait de renouveler son contrat avant le match, pas sûr qu’après ses dirigeants auraient encore voulu de lui…

La Premier League en vrac

– 7 était également le nombre d’années samedi depuis le début de la carrière professionnelle de Tim Krul.  A l’époque, il avait déjà fait un grand match pour sa première face à  Palerme et avait permis aux siens de gagner 1-0.

– Avec son but face à Fulham, Robin Van Persie est devenu le meilleur buteur néerlandais en Premier League avec 128 buts. Hollandais volant.

– Avec son but face à Fulham (décidément!), Wayne Rooney a fait des Cottagers l’équipe contre qui il a le plus marqué, soit 10 buts. Souffre-douleur.

– Enfin, avec sa victoire face à Fulham (originalité quand tu nous tiens!), Manchester United a enfin gagné deux matchs d’affilé en championnat.

Auteur : Christophe.C GARNIER

Passionné de foot et spécialement fan de tout ce qui se fait outre-Manche depuis 10 ans.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Comments are closed.

Plus dans Europe
En ce premier weekend de novembre APP vous propose un panorama du foot européen qui sort des sentiers battus. Serbie Belgique, Grèce et Turquie au programme
Un autre tour d’Europe footbalistique

Bon ok, Cristiano, Messi, le tennis ballon de City, Cavani, Francky.... Ok, ok mais un autre foot existe en Europe....

Dans le choc de la journée face à Liverpool, Arsenal s'est finalement imposé encore une fois grâce à un grand match de Ramsey
Arsenal confirme, Norwich prend l’eau

Ce week-end se déroulait la 10ème journée de Premier League au Royaume de Sa Majesté. Si tout les yeux étaient...

Pour vous, Au Premier Poteau fait un point sur le championnat ukrainien déjà bien lancé et ce, à quelques jours du barrage contre les bleus !
Un point sur la Premier Liga ukrainienne

Des doutes sur l'honnêteté du leader ? Nu y chto* ? On y est habitué par contre on est très surpris...

Fermer