Argentine, l’emballage final chaud bouillant

04
décembre
2013

Auteur :

Catégorie : Am. Sud

Le Torneo Inicial argentin touche à sa fin dans une ambiance surchauffée et avec 4 prétendants à la victoire finale. APP fait un point sur la situation.

Le système argentin est un peu bordélique, vu d’Europe. Un champion en ouverture et un en fermeture. Un peu comme si on valorisait le champion d’automne en France. Sans parler du système de descente étalé sur 3 saisons. Une fois, cela dit, il reste à savourer cette montée d’adrénaline qui même divisée par deux reste surpuissante.

Dernière journée, quatre prétendants !

Le Torneo Inicial se termine bientôt avec pour le moment, le classement qui suit en tête.

1

San Lorenzo

18

9

5

4

29

17

32

2

Lanús

18

8

6

4

30

16

30

3

Vélez Sarsfield

18

8

6

4

24

16

30

4

Newell`s

18

8

6

4

25

19

30

 

Et vous voulez le programme de la dernière journée ?

Velez vs San Lorenzo

Newell’s vs Lanus

Ca va être chaud bouillant, nerveux et plein de rebondissement.

18ème journée :  La fecha des occasions ratées

Le Torneo Inicial argentin touche à sa fin dans une ambiance surchauffée et avec 4 prétendants à la victoire finale. APP fait un point sur la situation.San Lorenzo aurait pu être sacré dès ce week end et peut se mordre les doigts d’avoir laissé passer une telle occasion ! L’équipe que le Pape supporte est montée en puissance dans ce torneo Inicial et fait désormais figure de meilleure équipe du pays. Porté par une flopée de jeunes joueurs dynamique (Correa, Villalba, Contreras) encadré par des ex-européens expérimentés (Romagnoli, Piatti, Cetto….), el cyclon a fait tomber Boca, résisté à Newell’s et engrangé des points quand il le fallait ces dernières semaines. El Estudiantes de Juan Sebastien Veron (oui, oui, il joue encore), équipe qui semblait à leur portée, leur rendait visite dimanche. Compte tenu des autres résultats, ils auraient pu fêter leur titre à la maison. Tout le stade attendait d’ailleurs la vuelta olimpica dans une ambiance surchauffée mais les joueurs ont semblé tétanisés par l’enjeu et n’ont pas produit grand chose en 97minutes (7minutes d’arrêts de jeu!) et auraient même pu tomber sous les coups de boutoir des visiteurs. Finalement, le match se termina sur un nul dans une ambiance bizarre de fête repoussée.

La veille, le Newell’s de Trezeguet et Heinze avait pris le bouillon chez les All Boys (3/1), déjà tombeur de Boca la semaine dernière. L’ex-équipe de Tata Martino souffre beaucoup de son départ pour la capitale catalane. S’ils ont continué sur leur lancée les mois qui ont suivi l’officialisation de la perte de leur coach, ils semblent petit à petit rentrer dans le rang et ne plus rien réussir. Maxi Rodriguez ou Trezeguet peuvent bien planter de temps en temps, la force tranquille qui les poussait en début de Torneo et qui semblait leur promettre le titre les a abandonné.

Vélez et Lanus, eux n’ont pratiquement jamais cru au titre mais auront su profiter du manque d’affirmation claire de l’un des gros pour s’offrir une ultime chance de croire au sacre dimanche prochain. Vélez est allé s’imposer en match avancé à Colon, revenant ainsi à 2 points de San Lorenzo, avec un combo spécial Mauro Zarate ! A savoir, un but et une expulsion. L’ex de la Lazio n’est toujours pas assagi.

Lanus, est l’autre grand perdant du week end. Ils recevaient Boca qui jouait sa dernière minuscule carte pour le titre. Les locaux menaient 2/1 à la 50ème et se positionnaient alors en leader du classement mais auront craqué par la suite. La rentrée de l’excellent Sanchez Mino pour les Xeneizes et des nerfs fragiles de l’autre coté(2 expulsés coté Lanus) auront contrarié leurs plans. Score final, 2/2.

19ème journée : 90 minutes pour arracher une ligne de palmarès

L

E big big match aura lieu à Liniers(Buenos Aires) entre Vélez et San Lorenzo et vous savez quoi? Ces deux là se détestent ! Une rivalité assez jeune qui date surtout des années 2000 mais qui aura déjà tristement causé la mort de deux personnes par le passé. La presse locale refuse par contre d’attribuer le terme clasico à ce match. Quand on voit comme il est trivialisé dans d’autre pays….

Le président de San Lorenzo a commencé ses manœuvres afin de faire jouer le match à huis clos, officiellement pour des raisons de sécurité, officieusement, vous aurez compris pourquoi.

Partie qui se jouera dans tout les cas dans deux semaines (15 décembre) pour permettre à Lanus de jouer sa finale de Copa Sud America le week end prochain.

Ils se déplaceront ensuite, à Rosario, chez Newell’s. Le vainqueur de ce match pourra espérer mais restera dépendant de ce qu’il se passera dans l’autre partie. La lepra (surnom des NOB) n’a plus gagné depuis 7 matchs et tentera d’inverser la tendance et de croire au miracle ensuite.

Auteur : Mourad Aerts

Joue en troubadour sur tout le front de l'attaque. Amoureux du foot et de ce qu'il représente partout dans le monde

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Am. Sud

Comments are closed.

Plus dans Am. Sud
APP vous présente Emmanuel Gigliotti, le meilleur buteur du championnat argentin et sans doute le meilleur attaquant jouant au pays actuellement !
Emmanuel Gigliotti, el goleador de Argentina !

Boca Juniors va mieux. Après un début de Torneo Inicial poussif, Carlos Bianchi semble avoir trouvé la bonne formule. Alors,...

Petit condensé de l'actu foot toujours débordante dans le pays de Maradona. Folie, passion, régal et malheureusement violence....
Des nouvelles d’Argentine !

On nous parle à longueur de temps d’un championnat qui se meurt. Alors ok, il y a moins de talent...

A quelques heures du Superclásico entre River Plate et Boca Juniors, APP fait un voyage dans le temps pour vous parler des grandes heures du Superclásico
River/Boca: les plus grands Superclásicos de l’histoire

Plus de 230 matchs officiels, ça  vous marque un choc forcément. Alors quand il s’agit de CE choc, que dire ?...

Fermer