APP Swedish Tour : Duel franco-suédois à Stockholm

24
juillet
2013

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

Zlatan

Du 22 au 27 juillet, le PSG effectue une tournée internationale en Suède. En plus de vanter la marque de la capitale à l’étranger, c’était aussi une façon de rendre hommage au suédois de l’équipe : Zlatan Ibrahimovic. Pendant, ce séjour, les parisiens ont et vont affronter deux équipes de calibres différents, le Hammarby Football (D2 suèdoise) et le Real Madrid de Carlo Ancelotti. Hier soir, le PSG l’a emporté 2-0 dans une Télé2Arena comblée. Outre le résultat, APP s’est davantage penché sur Zlatan, les nouveaux parisiens ainsi que sur les stats du match.

Quand Zlatan rentre au pays…

Il a repris il y a moins de trois jours, a fait 45 minutes  impressionnantes sans se soucier de rien. Il ? Tout simplement l’idole du pays : Zlatan Ibrahimovic. Face au club local d’Hammarby (2ème division), Zlatan a éclaboussé la Télé2Arena de son talent incontestable. Passement de jambe, talonnade, amortis ou encore frappe lointaine, toute la palette du géant suédois y est passée, et ce, toujours accompagné de sa puissance légendaire. Bien en jambe, Ibra semble poursuivre sur sa lancée de l’an passé. Reste à savoir s’il va poursuivre l’aventure avec Paris, et si son association avec Edinson Cavani va fonctionner…

Côté public, ce-dernier l’a parfois sifflé (surtout les fans d’Hammarby) tout en l’applaudissant. Parfois agacé, souvent conquis le public semblait mitigé… Un supporter un peu fou s’est même essayé à le câliner. Tout sourire, le n°10 l’a gentiment dégagé puis la police s’en est chargée plus… violemment.

Large revue d’effectif

S’il y a bien un moment où les jeunes peuvent se montrer, c’est bien les matchs amicaux de préparation. Ceci semble d’autant plus vrai à Paris. Ainsi, côté parisiens, nous avons pu assister à un amalgame de jeunes prometteur tels Coman, Traoré et Ongenda, ce dernier s’offrant même un deuxième but en trois rencontres. Ce match a aussi permis à certains de renouer avec les pelouses, comme Chantome; à d’autres de ravir la tunique parisienne, notamment Sissoko et Bodmer, de retour de la Fiorentina pour l’un et de Saint-Etienne pour l’autre. Au total, 18 joueurs ont participé à la rencontre.

Le match en chiffres

0 : recrue parisienne. Ni Digne, ni Marquinhos et encore moins Cavani n’était présent à Stockholm. Quant à Thiago Silva, il est encore en vacances et reprend aujourd’hui.

64% : la possession de balle du Paris-Saint-Germain dans cette rencontre.

: le nombre de frappes cadrées côté parisien pendant la 2ème mi-temps. Egalement le nombre de buts.

23 427 : spectateurs sont venu assister au match. A l’origine boycotté par les locaux ne voulant pas du « football moderne » dans leur pays, la tendance s’est vite inversé lors de l’officialisation de la présence de Zlatan.

12 : Le nombre de coup de sifflet d’Andreas Ekberg, l’arbitre suédois de la rencontre. Un match sans enjeux et dans un bon état d’esprit. Du bonheur pour le corps arbitral.

18 : changements ont eu lieu durant cette rencontre, témoignage explicite de la volonté de faire tourner des deux côtés.

Crédit photos : Maxence Tignon

Auteur : Alexis Sourisseau

Alexis, dépendant de foot indépendamment de sa volonté.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Comments are closed.

Plus dans Ligue 1
demission-leonardo-psg
Leonardo rend son tablier

Depuis la prise de pouvoir qatari du club de la capitale, nous assistons à une véritable saga. Pour son épisode...

supporter-foot
Ligue 1 : la déprime du supporter

Dans son (hypothétique) journal intime, le fan de football délivre ses angoisses quant à l'absence de ballon rond durant deux...

Après avoir joué au FC Nantes, au PSG, au LOSC et à Bastia, Mickaël Landreau à décidé de mettre un terme à sa carrière à la fin de la saison 2013-2014.
La der des ders pour Micka

« J’ai décidé de mettre un terme à ma carrière professionnelle à l’issue de cette saison qui sera donc très importante...

Fermer