Clément Grèzes (beIN Sports) : “Griezmann peut même jouer en pointe”

11
février
2014

Auteur :

Catégorie : Interview

Antoine Griezmann est l’un des joueurs français les plus en vue du moment en Europe. Forcément, son nom revient donc régulièrement pour intégrer les Bleus de Didier Deschamps. Pour en parler, Au Premier Poteau a rencontré Clément Grèzes, journaliste beIN Sports témoin de sa performance stratosphérique face à Elche (4-0) lors de la 21ème journée de Liga. Le lutin de Mâcon avait alors frappé trois fois.

“C’était la première fois que tu commentais Antoine Griezmann et la Real Sociedad ?

Non, c’était la deuxième fois cette saison, et la première fois il avait été… assez moyen et discret.

Il ouvre le score contre Elche dès la troisième minute, avec l’aide d’un défenseur adverse. Tu sens directement qu’il va au-devant d’une grande soirée?

Pas forcément en fait. Dans les premiers instants du match on ne l’avait pas particulièrement vu. Les conditions de jeu étaient par ailleurs compliquées : il pleuvait des cordes, le match avait d’ailleurs failli être annulé… Quand tu vois les tribunes vides avant le match et l’affiche, on ne s’attend pas forcément à cela. Après, c’est vrai que sur ses premières actions et accélérations, on voit qu’il directement est en forme. On sent tout de même assez vite que face à un adversaire qui va laisser des espaces, il va en profiter. Il confirmera d’ailleurs après le match, en zone mixte, qu’il avait envie de montrer qu’il était revenu à son meilleur niveau (Griezmann avait vu sa fin d’année 2013 tronquée par des blessures, ndlr).

Détente exceptionnelle sur le second but.

Ce qui est assez fascinant avec lui c’est que c’est un joueur complet. Sur le premier but, il prend la profondeur et exécute parfaitement un lob assez compliqué techniquement. Le deuxième but, c’est un vrai but d’attaquant, de numéro 9 avec un timing parfait, une tête parfaite qui va chercher la lucarne. Et le troisième, c’est encore un but de véritable avant-centre qui attend l’erreur, avec la rapidité d’exécution qu’il faut. Il  a vraiment plusieurs palettes chez lui et c’est ça qui le rend intéressant, malgré un physique pas forcément impressionnant.

“La force d’Antoine Griezmann, c’est la variété de son jeu”

 

Il est donc, comme tu l’as dit, très opportuniste sur le troisième.

Il profite d’une erreur assez grossière du gardien. Le plus impressionnant dans son geste, c’est la vitesse d’exécution. Ce qu’il réussit à faire de ce ballon qui lui retombe dessus par hasard. Et il enchaîne avec le bon geste !  Voilà ce qui rend sa performance exceptionnelle : il a marqué trois buts mais ce qui fait sa force c’est la variété de son jeu. Il est capable d’être décisif de plusieurs manières, dans plusieurs registres. C’est ce qui m’a vraiment impressionné dans ce match.

Selon toi, quelles sont ses principales qualités ?

Je dirais tout simplement sa polyvalence. A la différence que la polyvalence façon Antoine Griezmann signifie être très bon sur les 3 postes de l’attaque. Et surtout il y prend énormément de plaisir ! Le jeu de la Real fait qu’il bouge et permute énormément. Son jeu est constamment une surprise car il se positionne en fonction du jeu de son équipe. Du coup, il a une liberté qui a développé sa qualité de joueur et donc, le rend extrêmement fort. Quand on y regarde de plus près, on constate qu’il a marqué un nombre de buts de la tête assez impressionnant compte tenu de sa taille (1m76, ndlr), il est opportuniste… Ce n’est pas à mon sens un dribbleur exceptionnel mais surtout un joueur construit par le modèle espagnol : il aime faire jouer, proposer, se déplacer. Et c’est un profil qu’on n’a pas forcément en France parmi les joueurs susceptibles d’aller en Coupe du Monde.

Il joue plutôt à gauche en club. Or, la place à prendre en équipe de France se situe davantage sur l’autre flanc.

Il est titularisé à gauche en club : nuance importante. Il permute beaucoup avec Carlos Vela et quand on voit à quel point il est à l’aise à droite, ce ne sera pas un souci si il doit jouer à ce poste. Quand il marque contre Lyon en C1, pour rappel il vient du côté droit. Donc pour moi c’est clair : s’il doit jouer à ce poste en Bleu il sera performant.

// //

Florian Thauvin est également souvent cité pour intégrer le groupe France. Ces joueurs sont-ils comparables, ou s’agit-il de profils complètement différents pour toi?

Ils ne sont pas comparables pour moi. Florian Thauvin est plutôt un joueur qui dribble, percute, cherche à faire des différences individuelles. Griezmann est quant à lui vraiment un joueur d’équipe. Il ne peut faire des différences que s’il y a des joueurs qui pratiquent son football : qui jouent, font jouer, dédoublent. C’est un joueur qui a besoin des autres, c’est vrai. Dans un collectif bien huilé, il a un profil particulièrement intéressant. Griezmann est aussi, contrairement à Thauvin, très à l’aise dans la surface de réparation : il a une vraie capacité à jouer 9. L’ancien Bastiais est encore un peu limité dans ce registre-là.

Pour terminer, un pourcentage de ses chances de présence au Mondial?

Je dirais qu’à l’heure actuelle elles sont de 70%. Il a la chance de briller dans un championnat particulièrement relevé et dans une équipe en confiance. Son seul défaut, c’est qu’il doit être plus présent dans les grandes affiches. En Ligue des Champions, on l’a peu vu, pareil lors des derniers matches contre l’Atlético et le Barça. Après, il a une exposition qui commence à changer, mais qui n’est pas celle d’un Florian Thauvin qui évolue en Ligue 1. Il a en tout cas un profil vraiment intéressant pour l’équipe de France.”

Propos recueillis en exclusivité pour Au Premier Poteau par Bruno AHOYO

Auteur : Bruno Ahoyo

Journaliste. Belge. J'adore le sport, l'histoire, la culture et les médias.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Interview

Comments are closed.

Plus dans Interview
j+1
Pierre Gratiot (CANAL+), 3ème partie : “J+1, une expérience sympa”

Actif dans l'univers du sport à la télé depuis 2003, Pierre Gratiot fait partie des voix fortes du service des...

CANAL CHAMPIONS CLUB
Pierre Gratiot (INFOSPORT+), 2ème partie : “L’élimination de la Juve m’a surpris”

Journaliste sur Infosport+ et Canal+, Pierre Gratiot a accepté de nous livrer son regard sur la première phase de Ligue...

Ancienne joueuse du Paris SG et consultante aujourd'hui pour Eurosport, Candice Prevost se livre pour Au Premier Poteau.
Candice Prevost (Eurosport/UNSS) : «J’avais envie d’autre chose»

Si vous êtes passionnés de football féminin, son visage vous dit forcément quelque chose car, avant d'être l'une des voix...

Fermer