Anthony Modeste, der serial Torjäger außer dem Rhein

17
octobre
2013

Auteur :

Catégorie : Europe

Arrivé cet été en provenance de Bordeaux, Anthony Modeste est en pleine ascension avec son club d'Hoffenheim. Portrait d'un joueur souvent irrégulier

Arrivé cet été en provenance de Bordeaux, Anthony Modeste est en pleine ascension avec son club d’Hoffenheim. L’attaquant français affole les compteurs, pour l’heure 7 buts en 8 rencontres. Un début tonitruant, pour un joueur souvent décrié et irrégulier dans la performance, portrait.

La jeunesse dans le sud

Né à Cannes en 1988, Anthony Modeste (fils de Guy Modeste ancien joueur de l’ASSE) débute le football assez jeune. Passionné comme son père, il effectue ses classes à Fréjus avant de partir pour le centre de formation de l’OGC Nice en 2003. Après trois ans au sein de la CFA des aiglons, le jeune Anthony montre ses qualités de buteur lors de la saison 2006-2007, au cours de laquelle il inscrit 7 buts en 21 rencontres de CFA. Faisant quelques apparitions dans le groupe pro pendant la saison, il signe en mai 2007 son premier contrat professionnel. Récompense du travail accompli depuis maintenant quatre ans à l’OGCN. Sa première saison est celle d’un jeune joueur qui doit encore apprendre. Participant à 20 rencontres, Modeste inscrit seulement un pion, mais quel pion ! Une frappe des trente mètres face à Rennes. La saison qui suit n’est guère mieux, malgré 22 rencontres disputées. Il ne parvient pas à faire une saison pleine et termine avec deux buts dans son escarcelle. Voyant que le joueur n’arrive pas à percer, les dirigeants de Nice décident de le prêter au SCO d’Angers.

Modeste terreur de l’Ouest

En arrivant dans la cité angevine, Anthony Modeste ne se doute pas qu’il va réussir une grande saison. Ses débuts sont remarqués, puisqu’il réalise un début d’exercice 2009-2010 parfait. Auteur de quatre des huit premiers buts du SCO, le Cannais est adulé et ovationné par les supporters d’Angers à chaque sortie. Sa lutte avec Olivier Giroud au classement des buteurs est intense et les deux  hommes sont à égalité à la trêve. Malgré la réussite de leur attaquant vedette, les Angevins ne décollent pas et figurent en milieu de tableau. Après une seconde partie de saison plus difficile, l’ex-Niçois termine avec 20 buts soit presque la moitié des buts de son club puisque Angers finira le championnat avec 46 buts en 38 rencontres. Les performances de Modeste toute la saison sont remarquées, de nombreux clubs viennent voir le français et c’est finalement les Girondins de Bordeaux qui parviennent à l’enrôler. Au terme de négociations compliquées, le buteur formé à Nice signe pour quatre ans chez les marines et blancs.

La confirmation

Les débuts de saison se suivent et se ressemblent. Après cinq journées et deux titularisations, Modeste parvient à faire trembler les filets à deux reprises en marquant notamment devant son ancien public à Nice lors de la 5ème journée. Malheureusement pour lui, il Arrivé cet été en provenance de Bordeaux, Anthony Modeste est en pleine ascension avec son club d'Hoffenheim. Portrait d'un joueur souvent irrégulierne retrouvera le chemin du but qu’à Auxerre quatre journées plus tard. Il faut attendre le 21 novembre et la rencontre contre Arles-Avignon pour voir Anthony Modeste marquer le premier triplé de sa carrière, après une rencontre exceptionnelle. Il marquait de nouveau face à Nice au match retour, puis il inscrit son dernier but de la saison une nouvelle fois contre Auxerre. Avec 10 réalisations (dont 4 penaltys) en 37 rencontres, la saison de l’attaquant Bordelais est intéressante. Mais le public de Chaban-Delmas n’est pas du même avis, reprochant notamment au joueur son manque d’efficacité et un rendement insuffisant. Pourtant Modeste termine meilleur buteur du club, loin devant les Plasil et Jussie auteurs de seulement quatre billes.

La préparation d’avant-saison permet de montrer une nouvelle fois ses qualités, l’attaquant marque la bagatelle de 4 buts en 7 matchs. Très bon pour la confiance, lui qui n’a plus inscrit un but en rencontre officiel depuis Auxerre. Cette série s’arrête le 27 août face à Valenciennes, mettant fin à seize rencontres sans inscrire le moindre but. Une entame de championnat positif pour Modeste qui marque de nouveau à Lyon lors de la 8ème journée. Les résultats ne suivent pas pour les Girondins qui sont au bord de la zone rouge, l’attaquant ne parvient pas à s’imposer et les bonnes prestations de Yoan Gouffran plongent Anthony Modeste dans le doute, malgré un but à Caen en novembre, il n’arrive pas à être un cadre de l’équipe. Le club décide donc de le prêter, direction l’Angleterre et plus exactement Blackburn.

Le coq a perdu ses plumes

Ce passage dans le nord du royaume britannique est certainement le pire pour le français. De janvier à mai, Modeste est décrié, étant considéré comme un des pires joueurs en Angleterre par un site de football spécialisé. Ces critiques iront même jusqu’à nos frontières, puisque le site foot365 positionnera Anthony Modeste à la 2ème place des plus mauvais joueurs en Première League, juste derrière le Coréen d’Arsenal Park. Un début d’année 2012 qui tourne au cauchemar pour lui. L’aventure outre-Manche se termine avec un triste bilan : neuf rencontres et zéro but.

Son retour à Bordeaux est éclair, le 31 juillet 2012 il est prêté (et oui encore) à Bastia par le club de Jean-Louis Triaud, l’attaquant espère vivre une belle saison sur l’île de beauté.

Bastia, le tournant ?

Le club promu qui espère se maintenir et qui compte bien sûr Anthony Modeste pour y parvenir. Incorporé de suite comme un titulaire indiscutable, il marque lors des deux premières journées face à Sochaux et Reims. Des débuts prometteurs qui se confirmeront par la suite. Les Corses surprennent tout comme le joueur, bien entouré par des hommes d’expérience comme Ilan ou encore Maoulida. Il affole les compteurs et enchaîne les réalisations. Modeste termine l’exercice avec 15 buts en 36 matchs, au terme d’une saison de qualité et qui va permettre à l’ancien attaquant espoir de s’envoler vers de nouveaux horizons. Bastia ne pouvant pas le conserver et Bordeaux ne souhaitant pas le reprendre. La Bundesliga lui fait des avances, Hoffenheim l’attend les bras ouverts. Début juillet il signe chez les Hoffe, l’ascension va être fulgurante.

Un début de saison explosif !

Depuis le début de saison, c’est la renaissance de l’espoir français. Celui qu’on a découvert à Angers en Ligue 2 et celui de l’an passé à Bastia. Dans un championnat où les défenses laissent plus d’espaces, Anthony Modeste s’éclate au sein de la formation de Markus Gisdol. Ses débuts sont inespérés, avec déjà 6 réalisations en seulement 8 journées. On rajoutera aussi son doublé en coupe d’Allemagne. Les observateurs Allemands vont de découverte en découverte avec les anciens de la Ligue 1 cette saison puisqu’à  l’image de l’attaquant d’Hoffenheim, Aubameyang réalise lui aussi une entame d’exercice tonitruant.

Après avoir bourlingué un peu partout en France et après une première expérience catastrophique à l’étranger, Anthony Modeste retrouve enfin le niveau prometteur qu’on voyait en lui en équipe de France espoirs notamment. Ne soyons pas modeste avec Anthony, la saison ne fait que commencer, mais le natif de Cannes s’est déjà fait un nom de l’autre côté du Rhin. Alors qu’il y a quasiment deux ans, il était vivement critiqué. Les temps changent…

Auteur : Thomas Bernier

Amoureux du football, supporter du FC Nantes et fan de Norwich City.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Comments are closed.

Plus dans Europe
Après un court passage en seconde division, le sous-marin jaune de Villareal refait surface en Liga et réalise un début de saison prometteur.
Villarreal, le sous-marin jaune refait surface

Après un court passage en seconde division, Villarreal à retrouvé l'élite du football espagnol lors de cette saison 2013-2014. Étincelant...

Ces dernières années l’AS Roma n’était plus que l’ombre d’elle-même mais cette saison avec Rudi Garcia aux manettes la donne parait bien partie pour changer
Roma, ville éternelle, ambitions (re)naissantes

De désillusions en mauvais résultats, l’AS Roma n’était plus que l’ombre d’elle-même ces dernières années. Mais cette saison, avec Rudi...

Élément indispensable du Celtic version Neil Lennon, Georgios Samaras est un guerrier à tout épreuve. APP part à la découverte du Dieux Grec des Hoops.
Moi c’est Samaras et toi tu es qui ?

Au royaume du fighting spirit, Georgios Samaras est le roi. Incontournable au Celtic depuis son arrivée en 2008 et pierre...

Fermer