L’Angleterre OK, la France dans le néant

19
juin
2012

Auteur :

Catégorie : Euro 2016

euro-2012-france-suede-pronostics-redaction

Angleterre-Ukraine et Suède-France ! Ces deux matchs sonnent la fin de la phase de groupe de cet Euro 2012 ! L’équipe de France et l’Angleterre sont donc qualifiées pour la suite de la compétition.

Une minute de silence en la mémoire de notre Thierry Rolland national a été observée lors du match entre la Suède et la France.

Au début des deux matchs, la France et l’Angleterre sont qualifiées avec 4 points devant l’Ukraine (3 points). Un match nul dans les deux matchs permettrait donc de qualifier nos petits Français et nos amis anglais.

La première occasion française viendra de Frank Ribéry qui a vu sa demi-volée repoussée par le portier Suédois. Voilà donc le résumé des occasions de l’Équipe de France dans cette première période. Une bien faible première mi-temps où Ibrahimovic a fait parler son physique face à des défenseurs tricolores bien maladroits à l’image d’un Mexès coupable d’une vilaine erreur (10e) qui oblige Lloris à se déployer. Sa sortie est trop courte, mais Toivonen ne parvient pas à croiser suffisamment son ballon et trouve le poteau.

La suite de cette mi-temps est inintéressante avec un Ben Arfa beaucoup trop individualiste, un Nasri nonchalant qui ne montre aucune motivation et une défense pas sereine du tout.

Dans l’autre match, le bilan pourrait être le même avec une seule occasion pour les Anglais par Rooney à la 28e, mais sa tête est ratée. Les Ukrainiens comprennent donc que tout est possible dans ce match, mais leur domination ne porte pas ses fruits et les deux équipes se séparent également sur un 0 à 0.

Ibrahimovich et les Suédois voulaient finir en beauté cet Euro

Ibrahimovic et les Suédois voulaient finir en beauté cet Euro

La seconde période dans les deux matchs est repartie sur les chapeaux de roues. Du côté des Anglais tout d’abord avec l’ouverture du score par … Rooney (48e). Suspendu lors des deux premiers matchs, l’Anglais ouvre donc son compteur but d’une tête dans une cage vide suite à un ballon dévié. À ce moment du match, les Anglais prennent la tête du groupe avec 7 points devant la France 5 points.

Du côté Français, la pause n’a pas porté conseil et les déchets techniques sont toujours présents au retour des vestiaires. Pire, la défense est hermétique et Ibrahimovic, l’homme providentiel Suédois en profite pour ouvrir le score sur un magnifique ciseau (54e). Ils auraient même pu doubler la marque 3 minutes plus tard si Lloris n’avait pas sauvé deux fois de suite le camp Français.

Il y a très longtemps qu’autant de déchets techniques et de fautes de vision de jeu n’ont pas été présents dans le jeu de l’équipe de France. Et les sorties de Nasri et Ben Arfa remplacés par Malouda et Menez n’ont rien changé tellement les suédois étaient au-dessus physiquement.

Et le pire restait à venir avec un second but Suédois à la 91e minute sur une exemplaire leçon de collectif conclue par une reprise de volée pleine lucarne de Larsson. 

La France peut dire merci aux Anglais qui, avec leur victoire 1 à 0 face aux Ukrainiens, les qualifient.

Que peut-on tirer du match de l’équipe de France de ce soir ? Que les Français rendent copie blanche en ce jour de début de baccalauréat ! Que Mexès sera suspendu pour le quart de finale (peut être une bonne nouvelle pour certains avec une éventuelle titularisation de Koscielny). Dans tous les cas, cela n’augure rien de bon pour la suite face à des Espagnols qui ne jouent pas leur meilleur football, mais qui gagnent !

Les fantômes de Knysna rodent autour de cette équipe et certains médias vont se faire un malin plaisir à commenter cette piètre prestation.

Auteur : Maxime Coutant

Ex-Footballeur mais toujours autant assidu ! Admiratif du beau jeu et de la technique.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Euro 2016

Plus dans Euro 2016
cristiano-ronaldo-portugal-10717404mljly_1879
Ronaldo conjure le sort

Il fait l'unanimité au Real Madrid, il est critiqué en sélection. La faute à des statistiques inégales sous ses deux...

nasri_france
France – Suède : les Bleus se contenteront de bien terminer le travail

Aujourd’hui, beaucoup d’observateurs se demandent s’il est préférable d’éviter le grand favori, l'Espagne, en quart de finale, où les Italiens,...

Italie – Irlande : la Squadra Azzurra au pied du mur

Avec l'Italie, c'est toujours pareil : la Squadra Azzurra rencontre des difficultés lors des phases de poules ce qui ne l'empêche...

Fermer