Alejandro Bedoya, un Américain au pays du muscadet

10
août
2013

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

Une nouvelle recrue est arrivée au FC Nantes et cette recrue c'est Alejandro Bedoya. Un américain d'origine colombienne en provenance de Suède !

Le FC Nantes ne se montre pas vraiment actif sur le marché des transferts depuis l’ouverture du mercato d’été. En effet, les canaris n’ont recruté jusqu’ici qu’Oswaldo Vizcarrondo, le défenseur international Vénézuélien qui est arrivé depuis maintenant 1 mois du côté de la Jonelière. Mais à partir d’aujourd’hui notre ami Oswaldo se sentira moins seul. Oui, car les dirigeants Nantais ont recruté un nouveau milieu offensif. Son nom ? Alejandro Bedoya, international Américain.

À première vue son nom n’a rien d’un homme provenant des Etats-Unis, oui mais Alejandro possède des origines Colombienne. Ah la double nationalité ! Né le 29 avril 1987 à Englewood dans le New Jersey, Bedoya effectue son parcours junior dans deux universités : la Farleigh Dickinson University et au Boston college Eagles. En 2009 il quitte son pays natal pour le pays de Zlatan Ibrahimovic. Direction donc la Suède et la Scandinavie pour le petit homme (1 m 78) des USA. Son parcours professionnel commence dans la ville d’Orebro situé en plein coeur du pays Suédois, où il rejoint alors le club local : l’Orebro SK. Alejandro préfère le football et ne souhaite pas devenir vendeur chez IKEA, pendant 2 ans il arpente toute la pelouse de la Behrn Arena, au total 71 matchs et 9 réalisations. Le garçon a du tempérament puisqu’il prendra 16 cartons jaunes en deux saisons.

Fin juillet 2011, les Glasgow Rangers annoncent sur leur site qu’ils ont trouvé un accord avec le joueur pour son transfert à l’issue de la saison régulière, à savoir en janvier 2012 et moyennant l’obtention d’un permis de travail, le début d’une drôle d’histoire commence alors. Début août, Alejandro apprend qu’il a reçu son permis de travail par les autorités Britanniques, cette obtention a été surprenante. En effet pour obtenir ce sésame il faut qu’un joueur ait disputé 75% des rencontres en sélection depuis deux ans, mais l’Américain n’a disputé que 5 matchs sur 15, si vous comptez bien ça ne fait pas les 75%. Cependant la réputation montante du joueur et celle établie par son futur club ont largement joués en sa faveur. Dès lors, l’entraîneur de l’époque Ally McCoist fait des pieds et des mains pour que Bedoya rejoigne rapidement les Rangers. Son souhait s’exauce à la mi-août et les deux clubs tombent d’accord. Cette histoire sera le seul fait d’armes d’Alejandro Bedoya en Ecosse, il ne fera que 13 apparitions sous le maillot des Light Blues. Alors que le club Ecossais est liquidé, il repart en Suède et arrive à Helsingborgs à l’été 2012. Pendant une saison, il fait le bonheur des Di Röe, participant à 21 rencontres de championnat et en inscrivant 6 buts. Son total global portera à dix réalisations en trente-deux rencontres, le club Suédois qui remportera le championnat  en ayant notamment disputé l’Europa League.

Une nouvelle recrue est arrivée au FC Nantes et cette recrue c'est Alejandro Bedoya. Un américain d'origine colombienne en provenance de Suède ! Après avoir participé à la Gold Cup avec les  États-Unis où il participe à la victoire de son équipe, terminant deuxième meilleur passeur de la compétition et en étant élu meilleur joueur de la finale, Alejandro Bedoya ne souhaite pas continuer l’aventure en Suède. En fin de contrat l’Américain souhaite découvrir un autre championnat. Le FC Nantes frappe alors à sa porte, le natif d’Englewood accepte le challenge et rejoint donc les canaris. Son transfert est acté le 8 août, il signe 3 ans en faveur du FCN et devient ainsi le premier joueur des  États-Unis à jouer au sein de la Maison Jaune. Mais il n’est pas le seul joueur venant des USA à avoir joué en Ligue 1, Carlos Bocanegra ou encore Charlie Davies  avaient évolués avant lui dans l’élite du football Français.

Considéré comme la nouvelle vague Américaine, Bedoya est un joueur jouant milieu offensif, que ça soit à gauche ou à droite. Il peut également être positionné derrière l’attaquant. Ses principales qualités sont la vitesse, sa technique et sa percussion, un homme de couloir qui évoluera donc dans la région du muscadet, mais il ne partira pas en terre inconnue, on trouve aussi plusieurs Mac Donalds autour de Nantes, le “Star and Stripes (surnom du drapeau Américain) va flotter dans un nouveau stade, celui de la Beaujoire.

Yes We Can.

Auteur : Thomas Bernier

Amoureux du football, supporter du FC Nantes et fan de Norwich City.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Comments are closed.

Plus dans Ligue 1
La saison de Ligue 1 est désormais lancée. Montpellier et Paris se sont affrontés ce vendredi soir et les deux équipes se sont quittés sur le score de 1-1.
Le PSG se fait accrocher à Montpellier !

Et voila c'est parti ! La Ligue1 version 2013-2014 a officiellement démarrée ce vendredi soir avec comme première affiche, une confrontation entre...

L'apogée, ok. La moisson hallucinante de médaille, indéniable. Mais à y regarder de plus près, la natation ne tient pas la comparaison face à la Ligue 1.
Pourquoi la Ligue 1 est meilleure que les Mondiaux de natation 

Sans doute à son apogée, la natation française brille depuis quelques années déjà. Prolifiques pour ramener les métaux à la...

L'arrivée d'Edinson Cavani au PSG est officiel depuis plus d'une semaine. L'occasion pour APP de s'intéresser à sa future association avec Ibrahimovic.
Ibrahimovic-Cavani, chaud devant !

Le PSG version 2013-2014 se dessine petit à petit avec notamment trois grosses recrues : Lucas Digne, Marquinhos et Edinson Cavani....

Fermer