Ahmed Kashi, le travailleur de l’ombre

05
décembre
2013

Auteur :

Catégorie : Ligue 2

Le milieu de terrain messin réussit avec brio sa deuxième saison chez les Grenats, devenant l’une des pièces maîtresse du système de jeu d'Albert Cartier.

Le milieu de terrain messin réussit avec brio sa deuxième saison chez les Grenats, devenant l’une des pièces maîtresse du système de jeu mis en place par Albert Cartier.

Ancien joueur de la Berrichonne de Châteauroux, Ahmed Kashi, libre de tout contrat, avait décidé de s’engager avec le FC Metz alors relégué en National. Un choix surprenant de sa part puisque le franco-algérien avait le bagage pour boxer dans les joutes de la Ligue 2. Un choix qui s’avérera payant. Pourtant, il subissait un début de saison compliqué, faute d’une bonne préparation. Le duo Mayoro N’Doye-Grégory Proment tournait à plein régime, il était difficile de se frayer une place dans le onze titulaire. A la mi saison, le natif Aubervilliers finissait son adaptation, et Albert Cartier lui accordait sa confiance. Une confiance bien rendue puisqu’Ahmed Kashi livrait de belles copies à chaque match. Peu à peu, il écartait le jeune N’Doye sur le banc. Le milieu de terrain montait en puissance au fil des matchs, et participait activement à la remontée immédiate du club en Ligue 2.

Un ratisseur de ballons

Le milieu de terrain messin réussit avec brio sa deuxième saison chez les Grenats, devenant l’une des pièces maîtresse du système de jeu d'Albert Cartier.Quelques mois suffirent à Ahmed Kashi pour conquérir le cœur des supporteurs. C’est un joueur exemplaire sur le terrain, ses prestations sont le reflet d’une véritable définition de ce qu’est l’expression «mouiller le maillot». Les joueurs de sa trempe, combatifs et motivés, font le bonheur du public à Saint-Symphorien. Sur la pelouse, le messin se donne sans compter et harcèle les joueurs adverses en effectuant un pressing constant. Son seul point faible reste les relances dans le jeu court, mais ces petits déchets techniques tendent à disparaître au fil des matchs. Le duo Romain Rocchi-Ahmed Kashi fonctionne à merveille, les deux joueurs sont complémentaires. Albert Cartier a sans doute trouvé la recette au milieu. Les ingrédients se marient bien entre eux et le résultat final plaît. Seule ombre au tableau, le numéro 21 messin n’a encore jamais trouvé le chemin des filets avec les Grenats, cela ne saurait tarder.

« La sélection Algérienne dans un coin de ma tête »

Le joueur a prolongé son contrat de deux ans la semaine dernière (jusqu’en 2016). Une bonne nouvelle pour le staff messin qui pourra certainement garder son ossature la saison prochaine. Ses performances ne sont pas passées inaperçues de l’autre côté de la Méditerranée puisque les journalistes algériens ont tendance à évoquer son nom. Il s’était confié, il y a quelques semaines en avouant qu’il a la « sélection algérienne dans un coin (sa) tête ». Bien qu’il soit aussi français, il préfère l’Algérie « un choix du cœur » selon lui. Vahid Halilhodzic, le sélectionneur algérien pourra à coup sûr compter sur lui. «  Je serais le premier heureux, j’aimerais apporter quelque chose à la sélection ». L’année prochaine, les Fennecs joueront la Coupe du Monde, Ahmed Kashi pourrait créer la surprise dans son pays. Il sera peut-être de la partie au Brésil, c’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Auteur : Pierre Birck

Etudiant en journalisme à Metz.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 2

Comments are closed.

Plus dans Ligue 2
metz-bat-auxerre
Metz continue d’impressionner

En match décalé de la 16e journée, le FC Metz s’est offert une septième victoire d’affilée, synonyme de record pour...

Au tiers de la saison, APP vous propose un bilan de la Ligue 2 avec un petit arrière goût de foot à l'ancienne.
Une Ligue 2 café serré

La 12ème journée s'achève ce soir mais on y voit toujours pas plus clair dans cet ruée vers l’or où...

stade-oceane
Pluie de buts au Stade Océane

Après la large défaite du SCO d’Angers à Laval (4-1), le RC Lens n’a pas su profiter de l’occasion pour...

Fermer