A la découverte de La Guingampaise

25
avril
2017

Auteur :

Catégorie : Coupes Nationales

EAG-Guingamp

Ce soir l’En Avant de Guingamp retrouve le SCO d’Angers en demi-finale de Coupe de France. S’il est difficile de savoir qu’elle équipe s’octroiera le billet pour le Stade de France, Marie alias @LaGuingampaise pour les amateurs d’oisillon bleue a quand à elle un favoris …

Salut Marie, tout d’abord qui es-tu ? Qui se cache derrière @LaGuingampaise ?

Salut ! Je suis dans les dernières années de ma vingtaine, je m’appelle Marie et j’ai la chance d’exercer le métier que j’aime puisque je suis enseignante. Je suis Guingampaise d’origine, une bretonne 100%, et je suis donc fan de l’En Avant. Je ne vis plus en Bretagne à cause du travail mais je rentre le plus souvent possible afin de voir des matches à Roudourou.

Un joueur sur lequel tu t’exclamerais « Tonnerre de Brest ! » : Sloan Privat. Sans hésiter. PUT*IN MAIS COURS / CADRE / TIRE / FAIS UN MEILLEUR CHOIX SLOAN !

Créatrice parmi les créateurs de roud-boys.fr, peux tu nous présenter ce projet de site non-officiel de l’En Avant Guingamp ? Quelques articles à nous conseiller ?

En effet, nous sommes 5 créateurs (4 garçons et moi-même). On a eu l’idée de créer Roud Boys afin de parler de l’actualité de Guingamp de façon -souvent- détournée au mois de Juillet 2016. Et puis en décembre dernier on a recruté d’autres mecs (nous n’avons pas reçu de candidatures de filles) afin d’écrire des articles, plus ou moins drôles, en rapport avec l’EAG. Du coup voilà, Roud Boys c’est des articles sur l’EAG, on live tweet les matches sur Twitter, Franck fait des montages vidéos / photos qui, en passant dans J+1, nous apportent 3 followers de temps à autres.

Allez faire un tour sur le site, je n’ose pas vous conseiller un article plus qu’un autre. Je souffre déjà quotidiennement d’être la seule fille du groupe, je ne préfère pas prendre plus de risques…

Le colosse au pied d’argile de cette saison : Nicolas Benezet… Mais comme j’aime beaucoup l’argile, c’est très bien. (Si tu passes par là, ♥ Nicolas).

Y a-t-il eu un véritable processus dans le développement de ta passion pour Guingamp ou bien ça t’est tombé dessus sans prévenir ?

Je suis née à Guingamp il y a des nombreuses années et du coup, c’est dans le sang. J’allais au stade toute petite avec mes parents et mes frères et sœurs. Cette passion m’a toujours suivie. J’ai des souvenirs au stade sur la bute quand il n’y avait pas encore de tribunes derrière les buts. Après je suis toujours restée une inconditionnelle de Guingamp car les valeurs et l’identité du club ressemblent beaucoup à la façon de penser des costarmoricains. Et puis qui peut se vanter d’avoir fait une remontée National → Ligue 2 → Ligue 1 avec deux petites Coupes de France en si peu d’années ?

La fine lame : Moustapha Diallo. Toujours très précis dans ses découpages ♥

Tu rencontres beaucoup de femmes qui partagent la même passion que toi lorsque tu vas au Roudourou ?

Oui. D’ailleurs, j’ai fait quelques stades en France et à l’étranger et je me demande si on n’est pas le public le plus féminisé de France parce qu’on est vraiment pas mal de filles à Roudourou et je trouve ça très cool. Il faut arrêter avec les clichés, les filles ont droit d’aimer le foot, non ?

Le joueur qui t’a donné le bourdon : Mathieu Bodmer. Clairement en compétition avec Sambou Yatabaré et Mevlüt Erding dans la catégorie « Pire recrue du siècle ».

En attendant le match de coupe face à Angers, quel match de l’En Avant t’a particulièrement marqué cette année ?

Je dirais le match contre Lyon au Parc OL. On n’est pas forcément très performants à l’extérieur. Là on va à Lyon, on les a jamais battus depuis notre remontée en Ligue 1, on perd 1-0 à la mi-temps (but de Lacazette sur pénalty, pour changer) et au final on gagne 3-1. Le visage qu’on a montré en deuxième mi-temps montre tout le potentiel qu’a l’effectif cette année.

La bête de somme : Kalle. Il a un travail pénible quand Bodmer est titulaire en défense centrale.

Cette saison avec Unai Emery, Lucien Favre, Sérgio Conceição et la saison prochaine avec Bielsa, on voit de plus en plus de club se tourner vers des coachs étrangers. A Guingamp on remarque qu’Antoine Kombouaré, après un très bon début de saison, possède la confiance de ses dirigeants. Que penses-tu de l’après Gourvennec et des coachs français en général ?

L’après Gourvennec… On était nombreux à redouter cet après. Il a tellement apporté au club, Jocelyn. Je pense que tous les supporters de Guingamp l’aiment très fort. Après, toutes les bonnes choses ont une fin. Quand j’ai vu certains noms circuler pour le remplacer j’ai eu très peur. Au final, Kombouaré c’est un très bon choix, c’est un bon entraîneur.

En ce qui concerne le débat entraîneurs français / étrangers, comme je ne suis pas au Canal Football Club je ne sais pas si je peux donner mon avis… Mais bon, allez, je me lance. Je trouve que c’est un non-débat. Il y a des entraîneurs français bons et des moins bons. Pareil pour les coachs étrangers. La nationalité ne fait pas tout. Encore heureux…

Le vieux loup de mer : Jimmy Briand. C’est un joueur formidable. Tout simplement.

Tu es particulièrement active sur twitter, qu’est-ce qui fait ton identité sur ce réseau social ? T’aurais pas quelques comptes sympathiques à nous faire découvrir au passage ?

Je n’aime pas trop me décrire mais c’est vrai que mes tweets sont plutôt tournés vers l’EAG et le Barça (que j’aime également beaucoup trop). J’aime bien critiquer gentiment quelques joueurs comme Privat et Bodmer comme vous avez pu le voir précédemment. Mais le plus important, c’est que malgré leur niveau, je les aime tous !

Je suis surtout des comptes pour le foot. J’aime bien l’humour footballistique qu’il y a sur des comptes comme @SeriousCharly, @TheBigBrunowski ou @TOTOSPORT_FR par exemple. Rien de bien inconnu dans la Twittosphère footballistique.

Le joueur que tu mettrais à la jaille : Je vais pas répéter encore Mathieu… Donc ça sera Sloan Privat. J’en peux plus de lui.

Pour finir, quels projets pour le futur ?

Et bien un trophée pour Guingamp, ça serait pas mal. Et un top 10 de Ligue 1 pour cette saison. Même si on a eu un coup de mou en début d’année civile, je trouve qu’on mérite notre place. Non ?

Merci à Marie pour sa gentillesse et le temps qu’elle a pris pour répondre à mes questions. Pour suivre toute l’actualité de La Guingampaise ça se passe ici !

Auteur : Leo Dellier

La passion a débuté au stade Léon Bollée, elle demeure intacte aujourd'hui.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Coupes Nationales

Plus dans Coupes Nationales
Mbappé
Marseille-Monaco : un vrai match de Coupe de France

Après la fessée reçue au Vélodrome dimanche soir (1-5) par le Paris Saint-Germain, les supporters marseillais sont tout de même...

brive-coupe-de-france-2004
Brive, le Petit Poucet 2004

Ce week-end se déroulait partout en France les 32ème de finale de la Coupe de France. L’occasion, pour les clubs...

coupe_de_france_contre_auxerre
Le FCN et la Vieille Dame : je t’aime moi non plus

En 2017, la Coupe de France célèbre sa centième édition. Voici 100 ans, depuis 1917, que les petits essaient de...

Fermer