9ème journée de Ligue 1 : les rencontres de dimanche (2/2)

20
octobre
2012

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

ajaccio-bastia-ligue-1

On se demande bien pourquoi ce n’est pas l’affiche du « grand match » du dimanche soir. C’est l’un des grands rendez-vous de la saison : Ajaccio et Bastia, qui ne se sont plus affrontés depuis 2005 en Ligue 1, seront opposés au stade François-Coty ce dimanche à 14h00, pour un derby que toute la Corse attend. Lyon recevra ensuite le Stade Brestois pour tenter de faire oublier la dernière défaite subie à Gerland contre les Girondins de Bordeaux, et l’OM clôturera la journée dimanche soir en se rendant sur la pelouse du promu Troyen pour le choc des extrêmes.

Ajaccio 14ème / Bastia 13ème (dimanche à 14h00 sur BeinSport)

Même si Adrian Mutu a connu le très haut niveau et les matchs de gala depuis ses débuts professionnels, il y a fort à parier que ce dimanche restera un moment particulier de sa riche carrière. Car encore plus qu’à son habitude, le derby Corse devrait se jouer dans une ambiance de feu, puisqu’au-delà de l’affrontement géographique, l’enjeu est également sportif : au coude à coude aux 13ème et 14ème place, Bastia et Ajaccio ont besoin de points pour s’éloigner de la zone rouge.

Dans le camp des hommes d’Alex Dupont, les 14 matchs d’invincibilité à René-Coty permettent d’aborder ce choc avec sérénité, d’autant qu’ils n’y ont pas encaissé le moindre but cette saison. Une statistique que leurs ennemis Bastiais se sont jurés de faire tomber, eux qui possèdent la deuxième attaque du championnat à l’extérieur, avec 7 buts inscrits en 4 déplacements. Voilà qui promet un match animé, à la fois sur le terrain entre 2 équipes qui ne lâcheront rien, et dans les tribunes où l’ambiance sera survoltée.

Lyon 3ème / Brest 12ème (dimanche à 17h00)

La saison passée, au soir de la 36ème journée, les 2 équipes s’étaient séparées sur un score de parité (1-1) à Gerland. Un partage des points qui avait enterré tout espoir de participation à la Ligue des champions pour les Lyonnais et qui avait permis aux Brestois de se relancer dans la course au maintien. Cette saison, le résultat qui découlera de ce match n’aura pas de conséquences définitives, mais l’enjeu reste important : en cas de succès, les Gones peuvent profiter du faux pas des Girondins et des confrontations directes entre Paris et Reims ou Valenciennes et Lorient conforter leur place sur le podium. Pour Brest, un résultat permettrait de ne pas voir la zone de relégation s’approcher.

Sur le papier, la confrontation semble déséquilibrée à la faveur des Lyonnais, d’autant que les Brestois ne parviennent pas à exister à l’extérieur cette saison, bons derniers avec 0 point et 10 buts encaissés en 4 sorties hors de leur base. Pas très rassurant lorsqu’on sait que la défense de Landry Chauvin devra être capable de contenir les offensives de Lisandro Lopez, Bafé Gomis ou Alexandre Lacazette pendant 90 minutes pour espérer décrocher un résultat. Mais ce dimanche, les artificiers Lyonnais seront dépossédés de leur principal fer de lance, Clément Grenier, qui s’est blessé avec les espoirs. Une absence qui pourrait contraindre Rémi Garde, toujours privé de Yoann Gourcuff et Michel Bastos, en phase de reprise, à repositionner Steed Malbranque un cran plus haut. A moins que l’entraîneur Lyonnais ne décide de modifier son schéma tactique pour évoluer à 2 attaquants axiaux, pour le plus grand bonheur de Lisandro, cantonné depuis le début de saison sur le côté gauche.

Quoi qu’il en soit, Rémi Garde devra trouver la bonne formule pour permettre à son équipe, qui reste sur 3 matches sans victoires (2 nuls et 1 défaite), de renouer avec le succès.

Troyes 20ème / Marseille 1er (dimanche à 21h00)

17 : soit le nombre de points qui sépare l’OM, leader, et Troyes, lanterne rouge de la Ligue 1. Si de toute évidence, les Aubois ne reverront jamais leur adversaire du jour cette saison, leur posture très délicate les oblige à rivaliser avec lui le temps de 90 minutes. Car avec seulement 2 petits points en 8 journée, le promu n’a plus le choix : même si Marseille n’est pas forcément le meilleur adversaire pour se relancer, la formation de Jean-Marc Furlan doit enfin gagner, sous peine de passer pour des peintres jusqu’à la fin de saison. Et pour aller chercher l’exploit, le coach Troyen devra faire face à une cascade d’absences : Grax, Faussurier, Drouin sont blessés et Thiago et N’Sakala suspendus. Pas idéal pour affronter des Olympiens en pleine confiance et qui se savent attendu.

L’OM, sur de ses forces mais qui fait preuve d’humilité, à l’image de son entraineur, Elie Baup, qui déclarait cette semaine que son équipe avait encore « tout à prouver ». Pour le coach à la casquette, pas question de prendre son adversaire à la légère: au stade de l’Aube, la meilleure équipe possible devrait être alignée pour aller chercher les 3 points et conforter la place de leader.

Auteur : Loïc Denibaud

Intervenant d'action sociale le jour, amoureux du football et du beau jeu le jour et la nuit.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
Ligue 1: les Girondins sont incorrigibles

Hier soir, en match avancé de la 9ème journée de Ligue 1, Bordeaux et Lille se sont quittés dos à...

Wissam Ben Yedder a la confiance de son entraîneur Alain Casanova
9ème journée de Ligue 1 : les rencontres du week-end (1/2)

Après 15 jours de trêve internationale plutôt riches en émotion, le championnat de France reprend ses droits ce week-end. Si...

Yann M'Vila et Chris Mavinga sont exclus du groupe pro
M’Vila et Mavinga exclus du groupe pro !!

À Rennes on ne plaisante plus ! Après leur petite escapade parisienne 3 jours avant un match décisif entre la France...

Fermer