9e journée de Ligue 1 : Bordeaux/Lille (ce soir à 20h45)

19
octobre
2012

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

Les Lillois n'ont plus le droit à l'erreur en Ligue 1

Pour ouvrir le bal de cette 9e journée, on pouvait difficilement trouver plus intéressant. Car si le match devrait être moins débridé qu’en février à Villeneuve-d’Ascq (5-4), cette confrontation n’en demeure pas moins prometteuse puisque les 2 équipes devraient jouer la gagne. D’un côté les Lillois, 10e avec 10 points, ont besoin d’une série de succès pour recoller au classement et faire oublier leur début de saison décevant, et de l’autre, les Bordelais, 6e avec 14 points, sont dans l’obligation de s’imposer pour rester au contact du peloton de tête.

Gillot devra une nouvelle fois jouer les sauveurs

Toujours invaincus et meilleure équipe du championnat à l’extérieur au soir de la 8e journée, les Girondins ont pris la fâcheuse habitude de laisser filer des points à la maison, et dans les arrêts de jeu ( 4pts depuis le début de saison) : résultat, ils sont seulement 16e à domicile. Pour remédier à cette statistique peu réjouissante, Bordeaux ne pourra pas toujours compter sur des miracles comme celui de Gerland, il y a trois semaines. Ainsi, les Marines et Blanc doivent absolument renouer avec le succès à Chaban Delmas, et dès ce soir, malgré un effectif décimé par les absences et les méformes.

Handicapé par la suspension d’Henrique, Francis Gillot ne pourra pas non plus aligner Benoît Trémoulinas, forfait en raison d’un deuil familial. Si Nicolas Maurice Belay et Grégory Sertic figurent bien dans le groupe après avoir retrouvé le chemin de l’entrainement ce mercredi, ils devraient cependant être trop juste physiquement pour débuter d’entrée. Ainsi, à moins d’une surprise du chef, ils devraient prendre place sur le banc aux côtés de Ludovic Obraniak, qui vient de jouer 90 minutes contre l’Angleterre ce mercredi. Bien que rapatrié en avion privé de Varsovie afin qu’il puisse rentrer au plus vite au Haillan, le Franco-Polonais a bénéficié d’un temps de récupération certainement trop faible pour figurer dans le onze de départ. Un nouveau casse-tête en perspective pour le technicien nordiste, qui devra une nouvelle fois jouer les magiciens. « Nous n’avons rien pu préparer, nous avons passé dix jours à dix joueurs et trois gardiens. Mais on a plutôt intérêt à gagner si on veut rester sur une bonne impression…».

Les Dogues sont-ils guéris ?

Trois victoires en douze matchs toutes compétitions confondues, 10 e en championnat et un zéro pointé en phase de poules de Ligue des champions, le début de saison du LOSC est pour le moins insuffisant. La formation de Rudy Garcia n’a plus vraiment le choix et doit maintenant se surpasser pour obtenir des résultats dignes de son statut.

Car si la première victoire obtenue dans leur grand stade en championnat a laissé entrevoir un regain de forme, les Dogues doivent confirmer ce renouveau, en commençant par ce déplacement périlleux en Gironde. Mais si les Girondins restent invaincus en championnat depuis avril la saison passée, les récentes prestations de Plasil et ses coéquipiers à Chaban Delmas n’ont rien d’impressionnantes. Sur le papier, l’effectif lillois n’a pas grand-chose à envier à leur adversaire du jour : certes, Rio Mavuba et Idrissa Gueye manqueront à l’appel, mais les champions de France 2010 pourront compter sur les retours de blessure de Salomon Kalou et Marvin Martin, qui auront certainement à cœur de prouver qu’ils valent bien mieux que ce qu’ils ont pu montrer jusque-là. La probable absence de Ludovic Obraniak dans le onze Bordelais est également une bonne nouvelle pour Rudi Garcia et ses hommes, vu la prestation de l’international Polonais contre son ancien club, en janvier dernier. De quoi nourrir raisonnablement des ambitions pour l’entraineur Lillois : «Cette équipe est invaincue, alors que nous ne sommes pas très réguliers. Il faut bousculer le pronostic. Nous nous déplaçons là-bas avec l’envie de réaliser un exploit en obtenant la victoire ».

Les Girondins sont prévenus, les Lillois comptent mettre fin à leur série d’invisibilité: à eux de réfuter l’idée de malédiction à Chaban Delmas pour ne pas voir leur adversaire du jour revenir sur leurs talons et lancer définitivement sa saison.

Les équipes probables :

Bordeaux (4-3-1-2): Carrasso – Mariano, Sané, Planus, Marange – Plasil, Nguemo, Saivet – Jussiê – Diabaté, Gouffran.

Lille (4-3-2-1): Landreau – Debuchy, Basa, Chedjou, Béria – Pedretti, Balmont, Martin – Kalou, Payet -Roux.

Auteur : Loïc Denibaud

Intervenant d'action sociale le jour, amoureux du football et du beau jeu le jour et la nuit.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
bordeaux-lille-9-eme-journee-ligue-1
Nos pronostics pour la 9ème journée de Ligue 1

Au Premier Poteau s'est pris au jeu des pronostics. Pour le compte de la 9ème journée, Wallabet, notre partenaire qui...

Mavuba pourrait revenir plus tôt que prévu / AFP
Lille : Mavuba de retour dans un mois et demi ?

Victime d'une lésion au ménisque externe le 28 septembre dernier au Stade de la Route de Lorient, Rio Mavuba s'est...

Gignac, double buteur contre le PSG
Un week-end en Ligue 1 (8/38)

Cette 8e journée était marquée sur le calendrier de tous les passionnés du Championnat de France puisqu’elle offrait le 1er...

Fermer