8ème journée de Ligue 1 : les matchs du week-end (1/2)

05
octobre
2012

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

Les Verts espèrent retrouver le sourire ce soir contre Nancy

Après une semaine Européenne marquée par des résultats insuffisants, notamment en Ligue des champions, les clubs français se remobilisent ce week-end pour la huitième journée de Ligue 1. Avant le choc des « ennemis », entre l’OM et le PSG, qui aura lieu dimanche à 21h, Saint-Etienne et Nancy ouvriront le bal dès ce soir dans un match où chaque équipe ne peut envisager que la victoire pour remonter au classement. Samedi, le LOSC de Rudi Garcia recevra Ajaccio avec l’objectif d’enrailler la spirale négative de ce début de saison, et Montpellier tentera de confirmer son regain de forme contre Evian TG.

Saint Etienne 11e / Nancy 19 e (ce soir à 20h45)

Présentés comme outsiders potentiels de ce championnat, les Verts déçoivent en ce début de saison. Pourtant séduisants dans le jeu, les protégés de Christophe Galtier ne parviennent plus à marquer à Geoffroy Guichard où ils restent sur 2 contre-performances contre Sochaux (0-1) et Reims (0-0). Plus inquiétant, en 4 sorties dans son chaudron, l’ASSE n’a engrangé que 4 points, contre des équipes plutôt en difficultés dans ce championnat. La réception des Nancéens, au plus mal ces dernières semaines, sera donc l’occasion de se rassurer pour les Verts et de récompenser un public toujours aussi fervent.

Mais attention, Nancy, complètement amorphe offensivement (aucun but depuis 5 rencontres de ligue 1), et qui doit impérativement stopper son inquiétante série de défaites, pourrait adopter une tactique très défensive et se contenter d’un partage de points à Geoffroy Guichard, à défaut de pouvoir faire mieux. A noter que pour cette rencontre, Jean Fernandez a décidé d’écarter son gardien N’Dy Assembé et son offensif Yohann Mollo.

Montpellier 13e / Evian TG 18e ( samedi à 17h00)

Le champion de France, qui reste sur une encourageante victoire à Nancy et sur un match nul qui fait figure de petit exploit à Schalke 04, semble retrouver des couleurs. Un retour en forme que les Montpelliérains devront valider dès demain, en s‘imposant pour la première fois de la saison à la Mosson. Toujours privé d’Anthony Mounier, d’Henri Bedimo, René Girard devra également composer sans Yanga M’Biwa, suspendu 5 matches. Sans son International Français, le coach Héraultais devrait opter pour association Hilton/Congré. Mis à part ce changement forcé, il ne devrait pas chambouler l’équipe qui lui a donné satisfaction à Gelsenkirchen, malgré la fatigue potentielle. Un critère que les Savoyards devront certainement exploiter pour espérer sortir de la zone rouge, qu’ils occupent depuis la dernière journée. A noter que Pascal Dupraz sera une nouvelle fois privé de Sidney Govou, mais devrait enregistrer la rentrée de l’Ivoirien Tie Bi pour renforcer le milieu de terrain.

Toulouse 6e / Valenciennes 7e ( samedi à 20h00)

Une fois n’est pas coutume, cette confrontation fait presque figure de choc, les deux équipes ayant la possibilité d’intégrer le top 5 en cas de succès.

Avec une seule défaite concédée et de surcroit au Parc des Princes, le TFC effectue une très bonne entame de championnat, à l’image de son attaquant Ben Yedder, danger permanent avec déjà 5 buts au compteur. Seul bémol, le club de la ville « rose », très à l’aise à l’extérieur, rencontre des difficultés à régner en maître à domicile, avec aucune victoire lors de ses deux dernières sorties.

Son adversaire du jour, VA, est sa parfaite contradiction : les hommes de Daniel Sanchez, très performants à domicile comme en atteste leur prestation renversante contre l’OM dimanche dernier, n’ont pas pris de point à l’extérieur depuis la première journée. Ainsi, on est sûr d’une chose : ce samedi au Stadium, l’une des deux équipes mettra à terme à ses mauvaises habitudes.

Reims 8e / Nice 12e ( samedi à 20h00)

le promu Rémois, qui reste sur succès de rang à domicile et sur une invisibilité de 6 rencontres de championnat, joue clairement les troubles fêtes avec déjà onze points au compteur. Mais si les joueurs Champenois savourent, pas question pour autant de s’enflammer pour Hubert Fournier, qui connait bien les joutes du maintien, pour avoir passé une grande partie de sa carrière de joueur à lutter contre la relégation avec Caen puis Guingamp. Le coach Rémois sait que pour éviter une fin de saison angoissante, il faut profiter de cette bonne période pour engranger un maximum de points, à commencer par ce week-end contre Nice. Pour dynamiser un secteur offensif plutôt timide dimanche dernier, l’Auvergnat verra certainement d’un bonne œil le retour de Diego, forfait à Geoffroy Guichard.

Mais la tâche ne sera pas simple car les Aiglons sont invaincus à l’extérieur et restent sur une série de 7 matches sans défaite toutes compétitions confondues. Une performance qui permet seulement à Nice de se maintenir dans le ventre mou, roi des matches nuls avec un seul succès depuis le début de saison. Ainsi, pour l’équipe de Claude Puel, privée au passage de l’excellent Bauthéac, ce déplacement en Champagne est l’occasion de rejoindre son adversaire du jour sur le plan comptable, et surtout de renouer avec la victoire.

Lille 15e / Ajaccio 9e (samedi à 20h00)

Quinzième en ligue 1, décroché en C1, décimé par les blessures : rien ne va plus pour le champion de France 2011. Les dogues, qui n’ont plus connu le succès en championnat depuis la première journée, ont épuisé tous leurs jokers et devront impérativement s’imposer contre Ajaccio. Et pour cette réception brulante, si un doute demeure sur la présence ou non de Salomon Kalou, Rudy Garcia est certain de ne pas pouvoir aligner Marvin Martin, et surtout Rio Mavuba : le capitaine du LOSC doit finalement subir une intervention chirurgicale au genou. Une vrai tuile pour le club Nordiste, qui perd là un élément majeur pour une durée comprise entre 6 semaines et 3 mois, selon comment il réagit. Quand rien ne va, Rien ne va !

A l’inverse, pour les Corses, tous les feux sont au vert. Malgré des adversaires plutôt coriaces (Paris, Lyon, Bordeaux), Guillermo Ochoa et ses coéquipiers sont pour l’instant tranquillement installés en milieu de tableau de ce championnat. Très performants à François Coty, où seul le PSG et parvenu à les accrocher, les Corses effectuent aussi un parcours correct à l’extérieur, avec un succès à Nice et un bon match nul arraché à Chaban Delmas. Et pour confirmer ces bons résultats, Alex Dupont, privé d’Edouardo ce week-end, pourra compter sur Adrian Mutu, qui semble retrouver de bonnes sensations, à l’image de sa prestation séduisante samedi dernier, pour sa première titularisation.

Sochaux 17e / Rennes 14e (samedi à 20h00)

L’an passé, le match s’était terminé sur un score fleuve de 6-2 pour le stade Rennais. Et cette saison, si les deux équipes sont convalescentes, cette confrontation devrait encore nous offrir des buts puisque Sochaux possède pour le moment la 18e défense du championnat, et Rennes la 16e.

Après 3 succès consécutifs ( à Saint-Etienne, puis contre Troyes en championnat et face à Evian TG en coupe de la ligue) qui leur ont permis de redresser la barre après un début de saison calamiteux, les Sochaliens se sont logiquement inclinés au Parc des Princes samedi dernier. Une défaite prévisible qui ne permet pas de tirer de conclusion sur le niveau des Lionceaux, tant le PSG est compliqué à jouer cette saison. Ainsi, la réception du Stade Rennais devrait nous éclairer un peu plus sur le regain de forme de Ryad Boudebouz et ses coéquipiers, qui vont désormais entrer dans le vif du sujet dans ce mois d’octobre, puisqu’après les Bretons, ils affronteront Nancy puis Évian.

Côté Rennais, on respire un peu : après un début de saison amorphe, les hommes d’Antonetti restent sur 3 bonnes sorties, avec un bon nul à Toulouse et deux victoires au Stade de la route de Lorient, contre Lille en ligue 1, et Nancy en coupe de la ligue. Des bons résultats qui coïncident avec les retours en forme de Pitroipa et Julien Féret, tous les deux très remuants contre le LOSC, et l’éclosion d’Alessandrini, étincelant depuis 2 matches. Reste maintenant à confirmer ses belles promesses et prendre des points à Sochaux, car si le stade Rennais va mieux, il n’est pas encore tiré de l’affaire, à l’image d’un Yann M’Vila toujours dans le creux de la vague.

Bastia 16e / Troyes 20e (samedi à 20h00)

Le match de la peur : les deux promus peinent à s’adapter aux exigence de l’élite du football français.

Côté Aubois, même il n’est pas question de les condamner dès le mois d’octobre, les résultats parlent pour eux : avec aucune victoire et déjà 5 défaites au compteur, les Troyens ne sont pas au niveau. Trop perméables défensivement, inefficaces devant les buts adverses, les joueurs de l’ESTAC doivent absolument gommer toutes ses carences dans les plus brefs délais s’il ne veulent pas devenir le Arles Avignon ou le Grenoble des saisons précédentes. Encore faut-il que les hommes de Jean-Marc Furlan ai les qualités nécessaires pour hausser leur niveau : à eux d’apporter une réponse favorable dès demain à Furiani, où Troyes ne s’est jamais imposé.

A un degré moindre, les Bastiais souffrent également : même si le bon point ramené de Nice a mis fin à une série de 4 défaites consécutives, les Corses restent d’une fébrilité affolante sur le plan défensif avec déjà 18 buts encaissés en 7 rencontres, et ne doivent leur classement au dessus de la zone de relégation qu’à un début de saison fructueux ( 6 de leurs 7 points ont été engrangés lors des deux premières journées). Ainsi, pour Frédéric Hantz, la réception de la lanterne rouge est l’occasion de renouer avec le succès et récolter des points précieux pour maintien, mais également de trouver une assise défensive qui permettrait d’aborder les prochaines échéances avec plus de sérénité.

Auteur : Loïc Denibaud

Intervenant d'action sociale le jour, amoureux du football et du beau jeu le jour et la nuit.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
Gameiro, double buteur face à sochaux
Un week-end en Ligue 1 (7/38)

Que de surprises ce week-end en Ligue 1 et la première est de taille avec la chute du leader Marseillais...

Amalfitano et l'OM peuvent continuer leur incroyable série ce week-end
7e journée de Ligue 1 : les matchs à suivre dimanche (2/2)

Ce dimanche marquera le retour à la compétition des « Européens » Marseille, Lyon et Bordeaux, qui ont pu profiter de leur...

Rennes et Lille s'affrontent en Ligue 1 pour un match déjà décisif
7ème journée de Ligue 1 : les matchs du week-end (1/2)

Après une semaine marquée par les 16e de finale de coupe de ligue, qui ont permis au Stade Rennais, Troyes...

Fermer