7e journée de Ligue 1 : les matchs à suivre dimanche (2/2)

29
septembre
2012

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

Amalfitano et l'OM peuvent continuer leur incroyable série ce week-end

Ce dimanche marquera le retour à la compétition des « Européens » Marseille, Lyon et Bordeaux, qui ont pu profiter de leur statut d’exempt en coupe de la Ligue pour recharger les batteries et se préparer ainsi à affronter un calendrier d’automne qui s’annonce très intense.

Les Phocéens, auteurs d’un sans-faute historique depuis le début de saison, tenteront d’aller chercher le record absolu en réalisant la passe de 7 à Valenciennes. L’OL, auteur d’un bon début de saison, tentera de se débarrasser des Girondins pour rester au contact du leader et résister au retour du PSG.

Valenciennes/Marseille (dimanche à 14h00)

À une semaine du Classico qui s’annonce plus que jamais passionnant, l’OM, intraitable depuis l’ouverture du championnat, espère bien conforter son matelas d’avance sur ses poursuivants en s’imposant dans le stade du Hainaut. Un déplacement qui est rarement une partie de plaisir pour les Phocéens : en effet, depuis la remontée de VA en Ligue 1 en 2006,  l’OM n’a remporté qu’une victoire en octobre 2008 (3-1), s’inclinant à 3 reprises.

Pour relever le challenge, Elie Baup pourra compter sur un groupe au complet (hormis l’absence de Souleymane Diawara, dont le retour est imminent), et revigoré après une semaine de récupération. Un léger avantage sur Valenciennes, qui a joué 120 minutes ce mercredi soir en coupe de la Ligue, mais qui reste à relativiser, Daniel Sanchez ayant largement fait tourner son effectif à Louis ll.

À noter que VA  enregistrera le retour de suspension du brésilien Gil, expulsé à Brest, pour renforcer une défense qui n’a toujours pas encaissé le moindre but au stade du Hainaut depuis l’entame du championnat. Un défi supplémentaire pour les Phocéens, qui devront quoiqu’il arrive parvenir à faire sauter le verrou Nordiste pour espérer les trois points et ainsi décrocher le record absolu.

Saint-Etienne/Reims (dimanche à 17h00)

Une rencontre qui devrait rendre nostalgiques les plus anciens… Ceux qui ont eu le loisir de connaitre les plus belles heures du Stade Reims, champion de France à 6 reprises et double finaliste de la coupe d’Europe dans les années 50, et Saint-Etienne, qui a décroché 10 fois le trophée national entre 1957 et 1981, et finaliste de la prestigieuse coupe d’Europe en 76.

Battus injustement lors de leur dernière sortie à Geoffroy Guichard contre Sochaux samedi dernier, les Verts auront à cœur de se faire pardonner en remportant leur seconde victoire devant leur public. Pour ce faire, Christophe Galtier, toujours privé de François Clerc et de Jonathan Brison, respectivement blessé et suspendu, devrait reconduire le onze qui a assuré la qualification au Moustoir, à l’exception de Kurt Zouma, qui pourrait retrouver sa place en défense centrale. Mais malgré les 120 minutes disputées mercredi, la fatigue des Stéphanois ne devrait pas trop se faire ressentir face à un adversaire également sollicité cette semaine, d’autant que le groupe s’est vu attribuer une journée de repos ce jeudi.

Côté Rémois, la défaite sans relief concédée mercredi contre Troyes n’a certainement pas entaché le moral des troupes d’Hubert Fournier. Auteur d’un début de championnat plus que satisfaisant sur le plan comptable, le promu Champenois, qui reste sur trois succès et un nul en ligue 1, se déplacera à Geoffroy Guichard sans complexe, avec l’objectif de ramener au moins un point.

Lyon/Bordeaux (dimanche à 21h00)

C’est l’affiche cette 7e journée, entre deux outsiders toujours invaincus.

Installés à la seconde place du championnat , les Gônes sont pour l’instant intransigeants à Gerland,  avec 4 victoires en 4 matchs, toutes compétitions confondues. Meilleure attaque de Ligue 1 à égalité avec Lorient, les hommes de Rémi Garde ont également retrouvé une solidité défensive qui leur faisait défaut la saison dernière. Une semaine après avoir fait preuve d’une efficacité digne des grandes équipes Italiennes d’antan pour accrocher Lille (1-1), l’OL passe un nouveau test intéressant face Bordeaux.

Car si le club de Jean-Michel Aulas semble plus en mesure d’aller titiller le PSG et l’OM, les Girondins restent sur 15 matchs consécutifs sans défaite, en comptant la coupe d’Europe. Et si les marines et blancs concèdent beaucoup de buts et perdent bêtement des points à domicile, ils restent très hermétiques hors de leur base et n’ont pas encaissé le moindre but lors de leurs trois dernières sorties à l’extérieur. Fort de la capacité de son équipe à évoluer aussi bien en 3-5-2, 4-4-2 ou 4-3-3, Francis Gillot a les moyens de surprendre son homologue Lyonnais.

Une opposition finalement assez indécise entre deux formations qui voudront à tout prix conserver leur invincibilité et résister à la cadence infernale imprimée par l’OM.

Auteur : Loïc Denibaud

Intervenant d'action sociale le jour, amoureux du football et du beau jeu le jour et la nuit.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
Rennes et Lille s'affrontent en Ligue 1 pour un match déjà décisif
7ème journée de Ligue 1 : les matchs du week-end (1/2)

Après une semaine marquée par les 16e de finale de coupe de ligue, qui ont permis au Stade Rennais, Troyes...

faceball3
Le PSG domine le big Five

L'Observatoire de la Ligue 1, initiative lancée par l'agence d'e-reputation Blueboat durant le mois de Septembre, a publié les résultats...

Ali Ahamada, gardien buteur contre Rennes
Un week-end en Ligue 1 (6/38)

Un nouveau week-end de Ligue 1 vient de s'achever et une nouvelle fois, l'OM gagne et reste leader incontesté et...

Fermer