16ème journée de Liga : Le Real cale encore !

18
décembre
2012

Auteur :

Catégorie : Europe

Le Real a fait match nul face à l'Espanyol Barcelone

Les matchs de la 16ème journée de Liga ont livré leurs verdicts, entre surprises, occasions ratées ou performances de haut niveau, retour sur un week-end charnière en Espagne.

Barcelone 4 – 1 Atlético Madrid

Les Madrilènes avaient pourtant logiquement ouvert le score après une demi-heure de très haut niveau, mais le but de Falcao a eu, contre son gré, le mérite de réveiller des Catalans auteurs d’une heure de jeu digne de leurs plus belles prestations, un signe fort pour les observateurs, les écarts se creusent !

Real Madrid 2 – 2 Espanyol Barcelone

Dans toute l’Histoire de la Liga, l’Espanyol Barcelone n’a gagné qu’un match à Bernabeu et n’avait, jusqu’à hier, signé qu’un seul match nul. Autant dire que le résultat obtenu par les Catalans dans la capitale est historique. Elle plonge un peu plus le Real dans ses tourments, après une défaite au Celta-Vigo en Coupe du Roi, en milieu de semaine, les Madrilènes semblent sombrer, petit à petit dans une crise identitaire, malgré un effectif hors norme. Les égos du club merengue semblent définitivement sonner le glas d’une génération qui aurait dû être encore plus impressionnante.

FC Séville 0 – 2 Malaga

Malaga n’est plus une surprise, et le club andalou le prouve encore une fois en allant s’imposer brillamment sur le terrain du FC Séville, pourtant plutôt solide à domicile. Les hommes de Pellegrini  continuent leur bonhomme de chemin dans l’anonymat surprenant de la presse espagnole. Revenu à 5 points du Real Madrid, Malaga peut nourrir de vives et crédibles ambitions pour la suite de son championnat, surtout que le club de la capitale paraît plus fébrile que jamais. Les partenaires de Jérémy Toulalan pourraient bien gravir encore des échelons d’ici la fin de saison.

Saragosse 0 – 1 Levante

Mais où s’arrêtera Levante, tous les week-end la question se pose et pourtant les valencians continuent à répondre présent. Si leur prestation sur le terrain de Saragosse ne restera pas dans les anales, le niveau de jeu affiché ayant été ” très moyen “, l’essentiel comptable est bien là, et l’autre club de Valence s’accroche au wagon européen en talonnant le club de Malaga. Pour Saragosse, la saison semble défiler sans entrain, sans ambition, ni en danger, ni réellement ambitieuse, les Aragonais voguent dans le ventre mou du championnat et devront faire mieux pour réveiller leurs supporteurs.

Getafe 1 – 1 Osasuna

L’autre perdant du week-end…Getafe en cas de résultat positif pouvait prétendre à la 4ème place, mais les sud-madrilènes n’ont su hausser leur niveau de jeu face aux Basques de l’Osasuna. Si une victoire, à la vue des performances de Malaga et de Levante à l’extérieur, les avait de toute façon empêchés de prendre la 4ème place, les joueurs de Getafe voient la distance avec le peloton européen s’éloigner à grands pas. Le tout avant de se déplacer à Valence pour y affronter une équipe en difficultés, mais qui pourrait, en cas de victoire revenir à hauteur des banlieusards madrilènes.

La Corogne 0 – 0 Valladolid

Un match sans saveur sur le papier, et encore pire dans les faits. Après le bon début de saison, les Castillans laissent filer les prétendants européens et semblent plonger inexorablement vers un ventre mou qui paraît leur correspondre d’avantage, en témoigne une nouvelle fois, leur prestation du week-end. De leur côté, les pensionnaires du Riazor enchaînent les piètres performances, n’arrivant plus à se relever. Fraichement remontés de la Liga Adelante, les hommes de José Luis Oltra ne sont définitivement plus à la hauteur de leur glorieux ( et pas si lointain ) passé. Après avoir pris 6 buts au Vicente Calderon, ce nul vierge à domicile enfonce un peu plus les bleus et blancs dans les profondeurs du classement. Actuelle lanterne rouge de la Liga, les joueurs de La Corogne ne sont toutefois pas distancés, les cinq dernières équipes se tiennent en effet en seulement 2 points, le suspens attendu en Liga semble se dessiner là où on ne l’attendait pas.

Valence 0 – 1 Rayo Vallecano

Mais que se passe-t-il à valence ? Incapables de retrouver leur niveau de jeu de la saison passée, les valencians enchaînent les mauvaises performances en Liga. Si la défaite du week-end face aux Madrilènes du Rayo Vallecano n’est pas vraiment méritée, elle permet aux hommes de Fransisco Jémez ( entraîneur du Rayo ) de doubler leurs adversaires du soir et de s’installer à la 10 place. Incapables de marquer un but à la deuxième plus mauvaise défense de la Liga, les valencians ont payé le prix cher en s’inclinant sous les sifflets de Mestalla. Nostalgiques de l’ère Unay Emery, et encore amères de l’expérience Mauricio Pellegrino, les joueurs du FC Valence devront très vite corriger le tire avec le technicien fraichement débarqué, Ernesto Valverde, un chantier qui semble pharaonique tant les valencians semblent désarmés.

Majorque 0 – 1 Athletic Bilbao

Enfin un sursaut d’orgueil de la part des Basques. Si le jeu flamboyant qui a enivré l’Espagne et l’Europe entière la saison passée semble n’être plus qu’un souvenir de supporter, il semblerait que quelque chose s’est passé, à Majorque, ce dimanche. Si les Basques peuvent remercier grandement leur gardien Gorka Iraizoz, hauteur d’un match héroïque, ils ont su courber l’échine et porter le coup de grâce à des Majorquins désabusés. Le genre de victoire acquise dans la douleur, qui ne convainc pas sur la forme, mais qui pose les fondements d’une solidité et d’une efficacité enfin retrouvées. Il faudra confirmé très vite à San Mames face à Saragosse, une occasion en or de renouer avec la première partie du tableau et de se relancer, enfin.

Grenade 0 – 0 Real Sociedad

Auteurs d’un bon début de saison, les hommes de Philippe Montanier  ont été incapables de faire la différence face à des Andalous bien regroupés. Souvent maladroits, parfois malchanceux, les Basques ont laissé filer 2 points très importants dans la course à l’Europe. Du côté de Grenade l’opération est meilleure qu’elle n’y paraît. En effet, bénéficiant de la défaite de Majorque sur son île permets aux hommes de Juand Antonio Anquela de sortir de la zone de relégation. Même si les spectateurs du Nuevo Los Carmenes attendent mieux dans le jeu, l’espoir semble désormais permis pour les Andalous. Le déplacement à Pampelune samedi prochain vaudra une fortune dans la course au maintien.

Celta Vigo 0 – 1 Betis Seville

Les Sévillans ont confirmé leur bonne forme, ce lundi, du côté de Vigo. Au terme d’une rencontre équilibrée et animée, les hommes de Pepe Mel ont trouvé l’ouverture ( 81ème ) par Jorge Molina. Le Celta peut nourrir de légitimes regrets, mais le réalisme andalou a eu raison de la volonté des Galiciens. Vigo ne surprend plus et va devoir regarder derrière plutôt que devant pour la suite du championnat. De son côté, le Betis revient à hauteur de Malaga, avec 28 points, seulement distancé à la différence de but ( assez largement ), avec 27 points Levante conclut un trio de “pourchasse” qui est plein de promesses pour l’avenir, la bataille pour l’Europe entre ces trois clubs s’annonce exceptionnelle, à surveiller !

Auteur : Damien Jaud

Damien, 31 ans, passionné de foot. Ex-joueur de foot. Fan d'esthétisme plutôt que de puissance. Amoureux du foot.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Plus dans Europe
QPR remporte enfin son premier match cette saison
Premier League, 17ème journée : QPR lance enfin sa saison

Ce week-end se jouait la 17ème journée de Premier League. Pas de gros souci pour les deux clubs de Manchester...

Marc-André Ter Stegen, Gardien du borussia mönchengladbach
Un jeune gardien de 20 ans contrarie le Bayern Munich

Hier soir, la 17ème journée a fermé ses portes pour laisser place aux 8èmes de finale de la Coupe d’Allemagne...

Miroslav Klose a fait tomber l'Inter de Milan
Série A, 17ème journée : L’inter rate le coche

Alors qu'il ne restera qu'un match à jouer avant 2 semaines de repos, l'Inter Milan n'a pas confirmé sa victoire...

Fermer