10 entraîneurs pour l’OM

07
mars
2014

Auteur :

Catégorie : Ligue 1 / Mercato

Comme la direction de l'OM semble patauger à l'heure d'élire un nouveau coach, APP se propose de leur filer un coup de main.

Grand club français recherche coach motivé.

Dans le « fameux contexte marseillais », vous essayerez de singer le modèle Dortmund avec nos jeunes français ingérables. Vous serez également amené à redorer le blason du club médiatiquement parlant et aurait en charge de ramener les supporters au stade.

Voilà l’annonce que vous pourriez retrouver prochainement au Pôle Emploi si ça continue tant les décideurs olympiens semblent perdus. Chez APP, on est sympa, on leur file un coup de main.

“Pss, non José, Sabri il ferait pas l’affaire !”

 

Frederic Hantz (SC Bastia)

L’option “Jurgen Klopp à la française”

Des gars avec assez de couilles pour avoir leurs propres philosophies de jeu en France, y’en a pas des masses. Or, Vinc’ y veut un Jurgen Klopp pour son Nolympique de Marseille. Gourcuff aurait été sondé mais il a finalement plus à voir avec le père Arsène qu’avec le roadie Klopp. Hantz par contre pourrait faire l’affaire.

Résolument offensif, avec un caractère bien trempé, il possède également une vraie méthodologie. Avec lui, fini les tennis ballons à la Commanderie ! Ça pourrait faire des étincelles dans le vestiaire avec certains, mais s’il possède l’appui total de sa direction, tout le monde devrait finir par marcher au pas.

Un pari banco ou banqueroute car s’il a reconstruit brique par brique le SCB, il s’était salement cassé la figure à Sochaux et au Havre avant ça.

Faisabilité : 80%. Si l’OM le veut, il devrait être intéressé. Une compensation raisonnable devrait ficeler le tout.

Francky Dury (Zulte Waregem)

L’option belge

Les belges sur le banc à l’OM, c’est un filon qui marche ! Difficile de faire plus populaire que Goethals et Gerets alors pourquoi pas aller chercher le meilleur actuel.

Dury, c’est un gars strict, que ses joueurs respectent. Plus, bonus track, une réputation de formateur. Il a même réussi à faire du mauvais frère Hazard, un vrai bon joueur de foot ! Imaginez le donc avec des Thauvin, Imbula ou Lemina dans les pattes ! Le problème reste son expérience du très haut niveau. S’il a été élu deux fois “meilleur entraîneur de Belgique” dans le petit club de Zulte Waregem où il fait des miracles, son expérience hors du cocon se limite à un semi échec à Gent plus quelques mois à la tête des espoirs belges.

Puis autre gros désavantage de sa candidature, il menait jusqu’en 2007, une carrière dans la police belge. Un condé à la Commanderie ? Certains chauves désapprouvent…

Faisabilité : 90%. Même si Zulte ne le laissera pas partir de gaieté de coeur, nul doute qu’il ferait des pieds et des mains pour rejoindre la Canebière en cas d’offre sérieuse.

Mircea Lucescu (Shaktar Donetsk)

L’option « on profite de la merde en Ukraine »

Comme la direction de l'OM semble patauger à l'heure d'élire un nouveau coach, APP se propose de leur filer un coup de main.Un entraîneur d’expérience couronné de succès et maîtrisant même le français de façon assez épatante si l’on en croit l’ex président olympien, Pape Diouf. Le pape avait même essayé de faire venir le roumain sur le banc de touche marseillais. C’était en 2009, juste après la double confrontation entre l’OM et le Shaktar en Europa League et il était pas contre.

« Ils (les dirigeants marseillais) devaient venir après le match, ils ne sont pas venus. Deux jours après, le président du Shakhtar a fait des déclarations à la presse assurant que nous allions continuer et j’ai accepté sans problème. Dix jours plus tard, les dirigeants de l’Olympique m’ont contacté et je leur ai expliqué que c’était trop tard. (…) »

Il va fêter sa dixième année sur le banc en Ukraine où tout est en train de changer. Peut être le bon moment d’aller voir autre chose.

Faisabilité : 50%. Toujours sous contrat dans le richissime club de la Donbass, rien n’indique qu’il souhaite partir. Après l’usure et l’instabilité politique pourrait aider le mouvement à se concrétiser.

Carlos Bianchi (Boca Juniors)

L’option qui arrange tout le monde

El Virrey est dans une sale situation. Il s’est remis avec sa glorieuse ex pour son gamin Riquelme mais ça ne marche plus aussi bien. Aucune des deux parties n’a le courage de l’admettre et le respect est trop grand pour rompre de manière abrupte, tout du moins entre le coach et les hinchas. Un status quo qui n’arrange personne (à part Roman).

Anigo a répété à plusieurs reprises qu’il aimerait un technicien étranger qui parlerait français. Bingo! Carlos peut parfaitement s’exprimer dans la langue de Molière et possède un crédit assez important. Enfin, en Argentine. En Europe, ses passages sur les bancs français, italiens ou espagnols n’ont pas convaincus. Une anomalie qui mérite d’être réparé. Un autre pari qui aurait de la gueule. Pari trop tardif?

Faisabilité : 80%. Avec son statut d’icone à la Bombonera, le sosie de Larry David est in-virable pour la direction de Boca qui aimerait malgré tout s’en débarrasser. Une offre qui l’intéresserait réglerait vite l’affaire.

Michael Laudrup (sans club)

L’option glamour

Viré de Swansea après les avoir transformé en petit barça l’an dernier, l’ancien barcelonais et madrilène dégage définitivement une image flatteuse. Le genre de gars qui allie le geste à la parole. Il veut que ses équipes jouent bien et il y arrive! N’ayant coaché que dans des clubs de seconde zone (Mallorca, Getafe…), l’OM pourrait être une bonne opportunité pour lui.

Ambitieux sur le plan technique, les marseillais pourraient redresser la tête et se dire que s’ils perdent, au moins ils perdront avec panache. Oui, le panache, messieurs les parisiens et monégasques!

Définitivement, une autre option en adéquation avec le projet déclaré de la direction olympienne.

Faisabilité : 70%. Il est libre à partir de là… Ça reste un “catch” et il va falloir le séduire. Or, on parle ici de Labrune et Anigo. Des mecs qui ont vendu l’arrière droit de l’équipe d’Espagne à un club ultra dépensier pour 5M+bonus….

Guus Hiddink (sans club)

L’option qui coûte cher

Comme la direction de l'OM semble patauger à l'heure d'élire un nouveau coach, APP se propose de leur filer un coup de main.Si l’OM veut être ambitieux plus sérieusement qu’il le fût le week end dernier au Parc…

Le génie hollandais en imposerait à coup sur et ne se laisserait nullement impressionner par Cheyrou, quelque jeunes rebelles ou le PSG. Sur le plan du jeu, ces équipes ont toujours régalés, sa compétence dans ce domaine ne faisant aucun doute.

Malgré tout, cela reste fortement improbable. Premièrement parce que le board olympien ne se donnera sans doute pas de tels moyens financiers et ensuite parce qu’on l’imagine difficilement être séduit par le challenge.

Faisabilité : 10%. Il ne rentre pas dans la grille des salaires marseillais et devrait être assez peu attiré.

Jurgen Klinsmann (sélectionneur US)

L’option “good vibrations”

On a tendance à l’oublier mais la révolution culturelle teutonne, c’est Klinsmann qui l’initie lors de la Coupe du Monde 2006. Alors Low, il est bien sympa avec ses pull-overs mais…

L’ex monégasque et ses atitudes de surfeur californien collerait pas mal au projet et rendrait à coup sur le navire marseillais plus attractif ! A t-il seulement envie de se plonger dans une telle histoire quand il jouit tranquillement d’un statut de grand patron du foot US ? Rien n’est moins sûr.

On kifferait quand même si ça devait se faire. Allez, un petit coup de bigot, juste pour checker?

Faisabilité : 10%. On l’imagine mal quitter son confortable poste aux States.

JPP (sans club) / Casoni (AJA)

L’option « caution olympienne »

Les tribunes grondent ! Marre d’avoir une équipe sans identité. Ok les gars, à défaut de Dortmund 2014, on vous offre Marseille 92.

Un ticket fait du joueur du siècle marseillais et d’un des grognards de derrière. Un tandem qui marcherait un peu comme celui formé par Blanc et Gasset. L’un pour le tactique, l’autre pour le psychologique. Mais à la sauce olympienne.

Après malgré tout l’amour que l’on porte au mythique n°9 et au long nez de nanard, il faut bien reconnaître qu’il s’agit d’entraîneurs aux principes plus « baupien » que « kloppien ». Une solution de rechange, au cas où.

Faisabilité : 90%. Les gars devraient être plus que partants surtout le ballon d’or 91 au chom’du.

Claude Puel (OGC Nice)

L’option sado maso

Le coach niçois serait intéressé par le challenge marseillais… patati formateur… nanana la gnacque…. Non, on blague !

Juste pour le fun, l’info étant sorti (sérieusement) dans la presse après le licenciement de Baup. Une bonne grosse blague quand on connait la haine viscérale de Glaude pour l’OM. Puis Puel et Anigo dans le même bateau… Y’a moyen d’en faire une comédie à l’américaine avec Steve Carell dans le role du premier et Evan Handler pour le second. La vente des droits pourrait même renflouer les caisses, qui sait?

Faisabilité : 0%. Il déteste l’OM, l’OM le déteste. Le reste c’est pour Hollywood.

Albert Emon (Pas loin)

L’option par défaut

Comme la direction de l'OM semble patauger à l'heure d'élire un nouveau coach, APP se propose de leur filer un coup de main.10 Juillet 2014. Conférence de presse à la Commanderie : José et Vinc’ entourent Emon.

L’OM a terminé troisième deux mois plus tôt et a cherché durant toute la Coupe du Monde un coach. En vain. Reste plus que ce bon vieux bébert, toujours là quand on a besoin de lui. Bien sûr en façade, ça donne de la part de José : « il a amorcé notre remontée à lui seul la saison dernière, (regard plein de mélancolie) il le mérite » et chez Vinc’ : « On avait d’autres candidats plus prestigieux mais qui ne collaient pas aussi bien au projet. On est très content d’avoir obtenu l’accord d’Albert ».

Rien ne change, Anigo retrouve sa place de boss de l’ombre tandis qu’un ami,comme l’était Baup, prend les rênes de l’équipe première.

Faisabilité : ……. I don’t want to talk about it……

L’effectif marseillais est loin d’être dégueu mais manque cruellement d’un vrai tacticien pour aller plus haut. Un guide capable de fédérer et ordonner ses troupes. Pour pouvoir rentabiliser sur le recrutement “jeune” effectué l’été dernier, il ne va pas falloir se planter dans ce choix….

crédit photo : ouest-france.fr

Auteur : Mourad Aerts

Joue en troubadour sur tout le front de l'attaque. Amoureux du foot et de ce qu'il représente partout dans le monde

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1, Mercato
En manque de résultats depuis le début de l'année 2014, le FC Nantes glisse au classement. La question aujourd'hui est : est-ce un mal vraiment profond ?
Nantes, un mal profond ?

Presque bientôt deux mois sans le moindre succès, le FC Nantes traverse actuellement une zone de turbulences dont il ne...

psg-om-clasico
PSG/OM: Quelle valeur exactement?

C’est tous les ans, la même histoire, la même chanson, les mêmes cyniques moquant le classique « à  la française » sans...

Laura Bourguoin ASJ Soyaux
Laura Bourgouin (ASJ Soyaux) « On a mis du temps à réaliser »

L'ASJ Soyaux-Charente, ça vous dit quelque chose ? C'est l'histoire d'un promu qui a décidé de jouer de bousculer un...

Fermer